Le tympan de l'abbatiale de conques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (552 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Le tympan roman de l’abbatiale de Conques (XIIe siècle)

* Présenter l’œuvre
1. Le jugement dernier est le jugement de Dieu, surl’humanité à la fin du monde. Sur le tympan de l’abbatiale de Conques, c’est plusieurs scène assemblés en une sculpture, avec pas moins de 124 personnages, afin de cerner ce qu’est pour les chrétiens « Lejugement dernier ». Cette belle et très grande sculpture (6, 70 x 3, 10) est une des œuvres majeures de la sculpture romane du XIIe siècle. Elle fut crée vraisemblablement à Saint Jacques de Compostelle.* Analyser l’œuvre
2. Au centre du tympan, est représenté le Christ en majesté. Il a une dimension différente aux autres personnages, il est plus grand. Ses principales figures sont despersonnages importants. Il s’agit de représenter la scène du Jugement dernier. Certain périssent tandis que d’autres s’en sortent bien. Tout en haut, sont représentés, les anges. Au dessus du Christ,afin de montrer le paradis. A gauche du Christ, Le peuple des élus est en marche vers la droite du Christ, sous la conduite de la Vierge, elle-même suivie de saint Pierre tenant la clef du paradis.Derrière eux, les autres personnages sont dépourvus de nimbe.
3. L'artiste a voulu fixer dans la pierre l'instant dramatique où le Christ prononcera les paroles gravées sur les petites banderoles quedeux anges déroulent de part et d'autre de sa tête : « Alors il dira à ceux qui seront à sa droite : venez les bénis de mon Père, possédez le royaume préparé pour vous. Ensuite il dira à ceux quiseront à sa gauche : éloignez-vous de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable... Et ils s'en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes à la vie éternelle ». La première phrase,adressée aux élus qui s'avancent vers le Christ, est ponctuée d'un mouvement du bras droit levé pour les accueillir. Celui de la main gauche abaissée, pour désigner l'enfer aux réprouvés, est bien...
tracking img