Le vatican vu par la presse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8892 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
VEILLE PROFESSIONNELLE

Comment la communication négative autour des activités du Vatican peut-elle nuire autant à la religion catholique ?

Introduction

La religion catholique et le Vatican sont encrés dans les mœurs depuis près de 2000 ans maintenant, mais ils se trouvent toujours dans l’actualité. Les médias trouvent en effet de quoi remplir leurs programmes avec les histoiresconcernant directement l’Eglise. C’est ainsi que ces dernières années et même ces derniers jours, des affaires de scandales pédophiles, pour la plupart commis dans les années 70-80, sont revenus à la surface. Le Vatican se voit donc accuser de toute part d’avoir étouffé ces scandales, et son silence ne peut que lui nuire d’autant plus. Et alors que celui-ci se décide enfin à communiquer, il ne faitqu’accroître les polémiques en utilisant des idées qui choquent l’opinion publique. C’est donc une véritable communication négative qui s’est installée autour de l’Eglise et qui rend chaque jour le travail de celle-ci plus difficile pour se défendre. Nous pouvons donc nous interroger pour savoir comment la communication négative autour des activités du Vatican peut-elle nuire autant à la religioncatholique ?

1

Sommaire

Introduction

1

I.
1. 2.

Le contexte
Les scandales médiatisés Les réponses du Vatican
3 4

II.
1. 2.

Une religion catholique à la lumière du jour
le Vatican dépassé par les évènements la nouvelle image de la religion catholique à travers les médias
7 8

Conclusion Annexes Bibliographie

10

11

12

2

I.

Le contexte
1. Les scandalesmédiatisés

Ces dernières années, le Vatican a été secoué par la mise à jour de bon nombre de scandales le concernant. Dans un article du Monde paru le 17 avril 2010, on rappelle que l’anniversaire de l’élection du pape le 19 avril 2009 faisait déjà le bilan d’une polémique. En effet, à cette époque c’est le scandale concernant la levée de l’excommunication des évêques intégristes qui avait refaitsurface. Peu de temps après, c’est un nouveau scandale qui a fait rage suite aux propos du pape lors de son voyage en Afrique concernant le préservatif. Aujourd’hui encore, on peut voir quasiment chaque jour dans les médias une nouvelle affaire à scandale engageant l’Eglise et ses représentants. Ainsi très récemment on a vu revenir au gout du jour une affaire concernant le prêtre Lawrence Murphy.Entre 1950 et 1974, le prêtre aurait abusé près de 200 enfants dans une institution pour malentendants de Wisconsin. Ce qui créé la polémique est surtout la découverte que le pape actuel Benoit XVI aurait couvert ces abus sexuels. Les faits avaient été dénoncés au milieu des années 70 à la police et au diocèse, mais le prêtre qui se trouvait en fin de vie a demandé la clémence de Rome pour finir entant que prêtre. Joseph Ratzinger alors à la tête de la congrégation pour la doctrine de la foi a accepté cette demande, ce qui lui est aujourd’hui reproché.

Source photo: www.babache.com

3

D’autre part, dans un article paru le 15 avril dernier dans le Monde, c’est une nouvelle affaire qui revoit le jour. Il fait l’état de la publication d’une lettre du cardinal Castrillon Hovos sur lesite catholique français : Galias. Cette lettre, datée de 2001 est adressée à un évêque, Monseigneur Pican. Celui-ci se fait féliciter par le cardinal pour avoir gardé son silence et ne pas avoir dénoncé à la justice un prêtre pédophile. Dans sa missive, le cardinal fait également part à son interlocuteur son désir de le prendre comme modèle pour encourager les autres membres du clergé à faire demême. Les scandales qui secouent l’Eglise sont de différents ordres et montrent aujourd’hui une faiblesse de plus en plus importante. Ainsi d’une part les scandales montrent le repli de l’Eglise et sa volonté à rester en arrière sur les avancées de la société. C’est ce qui est apparu lorsque l’Eglise a tendu la main aux prêtres intégristes, ou encore lorsqu’elle a laissé s’afficher les propos...
tracking img