Le verrou de l'asharisem

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4540 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le verrou de l’asharisme

L’Islâm à la conquête du monde :
À partir de l’an 634, le second calife Omar I° (calife de 634 à 644) lance les troupes arabes à l’assaut du monde environnant. L’empire Sassanide s’effondre, les provinces Byzantines de Syrie, d’Égypte, d’Arabia sont annexées. À sa mort il laisse un empire qui comprend la Cyrénaïque, l’Égypte, la péninsule arabique, la Syrie,l’Arménie, le Caucase, l’Iraq, la Perse.
Après diverses guerres de succession les Califes de la dynastie Omeyyades (661 à 750) vont continuer l’expansion de l’Empire qui ira de l’Espagne aux portes de la Chine et de l’Inde.
La construction de l’Idéologie Impériale :
Dès la mort de Mahomet, l’Islâm va être secoué par de multiples guerres internes. Le premier Calife Abou Bakr avait du lutter pour éviterl’apostasie des arabes. Son successeur Omar fut assassiné dans des circonstances sombres, de même Uthman le troisième Calife et le dernier des califes dits « légitimes » Ali en 661.
Lorsque Muawiya I° fonde la dynastie des omeyyades, l’Islâm va connaître des grandes dislocations : les Kharidjites rejettent l’autorité des Califes, puis en 681 se crée le schisme Chiite. En 750 Abou Al Abbas faitmassacrer le clan des Omeyyades, le seul survivant ira se réfugier en Espagne.
Ce massacre signe la dislocation de l’Empire en trois califats : Abbasside (Syrie, Iraq, Iran, Arabie, Arménie, Caucase, Pakistan, Afghanistan, Kirghizie, Ouzbékistan), Fatimide (Égypte, Cyrénaïque, Soudan), Omeyyade (Espagne) et d’autres royaumes : Aghlabides (Algérie, Tunisie), Idriside (Maroc). Nouveaux états auxfrontières changeantes selon le sort des armes qui peu à peu céderont le pouvoir aux Seldjoukides puis aux Ottomans.
Un Coran officiel :
Les turbulences du pouvoir ont amené les Califes (cumulant pouvoir temporel et religieux) à stabiliser l’Islâm. Le premier artisan fut Uthman qui établit une première recension officielle du Coran par ordre de longueur des Sourates. Dans la foulée il fait brûlertoutes autres variantes ou versets et sourates déclarés suspects, cette compilation officielle fut contestée par les partisans d’Alî qui feront plus tard le schisme chiites qui clameront que le Coran de Mahomet était trois fois plus important que le Coran officiel. Et c’est seulement en 943 sous le Califat Abbasside de Al Muttaqi , que s’impose le Coran que nous connaissons établi par Ibn Moujahid.La consolidation de la Sunna par les Hadiths :
Une fois le Coran stabilisé il fallait en faire une lecture officielle afin de créer une tradition orthodoxe (Sunna). Pour cela les Califes eurent recours aux Hadiths (témoignages d’un événement ou d’une parole lié au Prophète ou à ses Compagnons de la première heure). Les Hadiths permettent d’argumenter (d’expliquer) tel ou tel verset du Coran,d’y éclaircir des contradictions des points obscurs et, surtout, à partir d’eux pourront s’établir les traités théologiques, juridiques, les règles éthiques s’imposant à tous. Les Hadiths auront une légitimité aussi grande que le Coran et l’un et l’autre se légitimeront de façon réciproque. Là aussi il a fallu faire un tri officiel des Hadiths. Le Calife Al Mutamid demanda à plusieurs savantsd’établir des recueils officiels. Deux receuils devinrent la base de la tradition officielle (la Sunna) établi l’un par Al Bukhari (810 – 870), l’autre par Muslim ibn Al Hajjaj (819 – 875). Ces deux recueils éliminèrent les différents hadiths qui d’une manière ou d’une autre pouvait remettre en cause le pouvoir du Califat, et des dizaines de milliers de hadiths (certains parlent de deux cent mille hadiths)circulant n’en furent retenus qu’à peine 10 000 si l’on cumule ceux retenus par les deux auteurs. Les Hadiths sont classés par thèmes, permettant de traiter l’ensemble de la vie religieuse, sociale, économique, intellectuelle, privée. La lecture de la table des matières du recueil de Bukhari donne le vertige, toute la vie humaine est passée au crible de façon hyper-scrupuleuse, avec un...
tracking img