Le vetement de demain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1157 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Vendredi 15 octobre 2004, Musée du textile

1) Qu’est-ce que le vêtement de demain ? Les nouvelles technologies dans la mode actuelle : (Sophie Bramel)
Les fibres synthétiques voient le jour au début du XXè siècle. 1
ère

nouvelle génération : vers 1980 : confort, esthétique, facilité d’entretien. - microfibre : imiter la peau, fibre fine, douce : la douceur de la peau - élasthanne :élasticité de la peau - la section des fibres de forme variable : en triangle, en étoile… - fibre pour évacuer la transpiration - membrane imper-respirante : goretex ; téflon expansé = film microporeux - polaire : polyester, double face gratté

2 génération de fibres synthétiques vers 1990 : faire mieux que la peau humaine, c’est-à-dire palier aux points faibles de la peau humaine : - transpiration,bactéries : vêtement antibactérien (mais quels sont les dangers de porter ce type de vêtement longtemps ?) on introduit alors de l’argent : métal aux propriétés aseptisantes : renouveau pour les vêtements antibactériens. - Vêtement anti UV : porter des vêtements clairs, légers avec un indice de protection élevé. - Elasticité : - élasthanne ayant une élasticité douce = sans être comprimé : enlingerie - élasthanne cherchant à comprimer les muscles de façon précise pour parfaire les gestes : sport de haut niveau (tir à l’arc, saut en hauteur…) - Les cosméto-textiles : collants avec vitamines, anti jambe lourde, parfumé, aromathérapie…mais l’actif part au lavage. On cherche à créer des lessives qui puissent recharger ces cosméto-textiles. - Thermorégulant : outlast (matériau à changement dephase) - Vêtement auto-nettoyant : recherche en cours - Vêtement coloré sans colorant : la couleur est obtenu en créant des stries, sillons dans la fibre dont la taille est de l’ordre de la longueur d’onde de la lumière à réfléchir (cf structure de l’aile de papillon) - Bio mimétisme : reproduire la peau de dauphin, puis de requin car il va encore plus vite Pomme de pin qui s’ouvre et se refermePlume de pingouin Méthodes d’assemblage : (éviter les coutures qui sont sources de friction, d’épaisseur, de lourdeur…) - tricotage sans couture - découpe au laser : pour éliminer les coutures, vêtement alors plus léger. - Thermo soudage : on colle les coutures (elles sont alors moins épaisses) Evolution : - Renouveau du sur mesure : customisation à l’échelle industrielle en utilisant les méthodesmodernes. - Changement dans nos modes de vie : usages nouveaux du vêtement qui doit être polyvalent, nouvelle définition de l’élégance… - vêtement avec accessoires - matière anti ondes électromagnétiques pour bloquer les téléphones portables. - manteau wind stopper : chaud, léger, coupe vent - veste avec doublure en coolmax (et pas en acétate) - vêtement de sécurité : rétro réfléchissant (=sourcesecondaire) ou à fibre optique à activer pour qu’elles éclairent (=source primaire) - vêtement communiquant : clavier, écran, boutons… pour communiquer avec sa « tribu proche » : (ami, famille…) pour communiquer avec « une tribu éloignée » (coursier communiquant avec ses clients à distance…) pour le médical : surveillance à distance des personnes médicalisées grâce à des capteurs. fibres écologiques: Tencell, lyocel, chanvre fibres synthétiques fabriquées à partir d’autre chose que les dérivés du pétrole : ex : avec de l’amidon de maïs renouveau des fibres naturelles : pour les rendre plus performantes : coton plus chaud, laine plus fine,… bambou servant à obtenir des fibres artificielles recyclage du vêtement nouvelle signalétique des étiquettes

ème

2) Les cosméto textiles :(Isabelle Ferreira)
19
ème ème ème

siècle : mécanisation textile des fibres naturelles : structures des textiles siècle : fibres chimiques

20

21 siècle : textiles fonctionnels : Mise en forme du textile facile à vivre : infroissable, défroissable, anti tache mieux être : confort mieux vivre : cosméto textile, hygiène

Vêtement : protection, pudeur, mode Le textile « passif » devient...
tracking img