Le vie religieuse au xix

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (994 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les transformations de la vie religieuse ds la premiere moitié du xix eme siecle

La France religieuse connaît un renversement de situation au cours de ce siècle. La Révolution française pose laquestion du rapport de l'État et de l'Église en france, Napoléon Ier négocie alors avec le pape le Concordat de 1801 rétablissant le statut du catholicisme. Cet accord marque un souci d'apaisement etpermet malgré tout au pape d'affirmer son autorité sur l'Église gallicane. Le XIXe siècle sera marqué par le choc de la modernité : par la sécurisation, la découverte scientifique et philosophique etl'emergence d'un nouveau culte celui du protestannisme
En quoi, les transformations de la vie religieuse ds le 1ere motié du 19eme siecle bouleverse le comportement religieux des français?
Dans unpremier temps nous nous interesserons au cadre de la vie religieuse puis la modernité de l'eglise.

I . Les cadres de la vie religieuse

A. Le cadre juridique concordataire

En juillet 1801,Bonaparte négocie avec le pape une convention pour apaiser les conflits entre l’État français et le Saint Siège afin de mettre un terme à la révolution, Napoléon Bonaparte (1769-1821) juge que le tempsest venu de remettre la religion à l'honneur. Cette convention appelé Concordat sera ratifié par le pape Pie VII en Août de la même année. Et en 1802, Bonaparte y ajoute des Articles organiques, pourapporter des innovations.
Ce Concordat va rester en vigueur jusqu’en 1905 avec 3 idées principales ( l’ accroissement des pouvoirs de l’État sur les évêques; l’accroissement des pouvoirs des évêquessur les curés; la tentative de contrôle par l’État des pouvoirs que le pape exerce sur les évêques français)
Bonaparte refuse de donner le titre de « religion d’état » au catholicisme, par contre ilsouhaite accorder la pleine citoyenneté au non-catholique. Cependant le pape reconnaît l’existence de la république. Le culte est surveillé par l’état et l’ Église ne peut plus intervenir dans la vie...
tracking img