Le vieux qui lisait des romans d'amour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
L’appréciation ainsi que le désir de conserver intactes la faune et la flore de l’Amazonie. Dans les deux extraits présentés du roman «Le vieux qui lisait des romans d’amour», le personnage décritles animaux qu’il rencontre au cours de son histoire comme si elles étaient des bêtes vraiment extraordinaires. Il emplois des termes tels que «le dieu des eaux» ou «corps puissant» en parlant d’unanaconda, il décrit aussi les jaguars d’Amazonie de la sorte. Le «chasseur» dit qu’ils sont des bêtes superbes, il les décrit étend des beautés malgré le fait qu’ils sont des «animaux étranges». Voilàqui démontre explicitement l’amour ou l’appréciation qu’a «Antonio José Bolivar Proaño» envers le coté faunique de «son Amazonie». Cette appréciation se transforme en un sentiment de désir de conserverles merveilles de l’Amazonie que ce soit la faune ou la flore elles sont l’une comme l’autre des aspects très important dans la vie du personnage principale de l’histoire. Il parle des lieux où il achassée, les décrivant plus ou moins, la cordillère du Condor, le déplacement des animaux vers l’orient, la forêt profonde son retour du fleuve vers El Idilio, tout en restant sur un point positif… Cequi le préoccupe le plus c’est la façon dont les gens ont de «souiller» la «virginité» de ce qu’il appelle «son Amazonie».

La façon honteuse et inadéquate dont les amazoniens, plusprécisément les chasseurs ont de traiter les animaux et de faire d’eux des proies qu’ils tuaient pour le plaisir et non pour la survie vont à l’encontre de la façon de penser d’Antonio. Dans la fin d’undes deux extraits, le champ lexical du fusil de l’homme exprime que celui-ci s’avère à être une «bête de métal honnie de toutes créatures», il interprète la façon d’agir des gens telle une «barbarie deshommes», ce qui se révèle à être pour le vieux (Antonio) «une tragédie», c’est-à dire que tout cela est insensé. Tout au long de l’histoire il est de plus en plus évident qu’une forte conscience...
tracking img