Le visage de la guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1236 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE VISAGE DE LA GUERRE.

Le visage de la guerre est une peinture, une huile sur toile de 64x79cm qui a pour format un rectangle étendu sur l’horizontale donc ce tableau est grand il est fait pour attirer et choquer le public, les faire réfléchir. créer en 1939 par Salvador Domingo felipe jacinto dali i domenech, 1er marqui de Pubol connu sous le nom de salvador dali qui est un peintre, sculpteret scénariste surréaliste espagnol né le 11mai 1904 et mort le 23 janvier 1989.Il est née et mort a Figueras, en catalogne ou il a céé son propre musée en 1974, le teatre-Museu Gala Salvador dali.
Il rencontre pablo picasso a paris en 1926 et ne cessera jamais de l’admirer. Il rencontre cette même année Joan Miro. En 1936, dali est en catalogne quand il doit fuir son pays en pleine guerrecivile. Cela va l’influencer dans de nombreuses oeuvres, comme par exemple le visage de la guerre.

Donc sur cette peinture on peut voir un gigantesque visage humain qui occupe toute la toile, la lumière le met bien en valeur elle reflète sur la partie droite du visage puis nous pouvons voir son ombre apparaitre derrière celui-ci. Ce visage est entourrés de serpent brun, en bois; telle la tête deméduse on peut penser que ces serpents cherchent à mordre et à blaisser Cela peut symboliser les attaques constantes des personnes souffrantes de la guerre. une tête hurlante et béante en décomposition d’une couleur cadavérique avec ces tons marrons et violacés en expriment un sentiment de tragédie on peut penser a une profondeur de la mort à travers ce visage comme en miroir pour le spectateur, cevisage flotte dans un paysage désertique qui celui-ci peut symbolise la destruction et le sentiment de solitude au cours d’une guerre. on peut penser que sa tête est posé sur le sable au bord de l’eau. On peut observer, dans les orbites des yeux et dans la bouche du visage, une mise en abyme, qui souligne la mort, des tête squelettiques ayant toutes des expréssions différente , qui elles-même encontiennent d'autres, et ainsi de suite. Cela représente l'infinité du nombre de victimes des guerres: de la guerre civile et de la deuxième guerre mondial qui commence. donc la conposition de ce tableau est vraiment mouvementé avec les dizaine de serpent se jettant partout, les milliers de visages hurlant, les epressions déssinés qui nous font penser a la peur même l’effroi, l’horreur et d’autre.Toutes les couleurs dans ce tableau sont des couleurs de terre, ils sont jaune et brun, mais le ciel derrière le visage est bleu.
Le ton du crane aide afficher les traits du visage et des expressions, de sorte pour qu’on puisse voir qu'il fronçe les sourcils.
On peut aussi dire que la main présentée sur le reflet de l'eau est la main de dali, la peinture est donc un message provenant delui. L’espace transcrit est bien sûre iréelle les visages de cadavre ne sont pas grand entourré de serpent et impregné de cadavre. Dali emploie donc le surréalisme comme mouvement artistique qui est un courant littéraire et artistique du début du XXeme siecle visant à liberer la création de toute contrainte et de toute logique.
Cette oeuvre est actuellement Musée Boijmans Van Beuningen, Rotterdamau pays bas.
ce tableau est donc un sujet historique .

En résumé l’artiste a transcrit son sujet en rapport avec la fin de la la guerre civile espagnole et du début de la deuxième guerre mondial ces moments de guerre l’a completement inspirer. Les ecarts proposés par rapport à la réalité son les cadavres et l’expression de ce visage qui nous montre cette stupeur car pendant ces guerres il y aeu un très grand nombre de mort et je ne pense pas que les personnes en était joyeuse voilà pourquoi je dis bien une expression de peur, effrayante car pour l’humain la vie est quand même cher.
Les intention que portes l’artiste il cherche à nous faire comprendre que la guerre est un terrorisme pour nous tous, que ces milliers de cadavre n’ont pas forcément voulu mourir car surtout pendant la...
tracking img