Le visiteur, e.e. schmitt n analyse et résumé

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1064 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Visiteur, D’Éric-Emmanuel Schmitt

1. L’auteur
Éric-Emmanuel Schmitt, né le 28 mars 1960 à Sainte-Foy-lès-Lyon en France, est un dramaturge, nouvelliste, romancier et réalisateur franco-belge.
Le père d'Éric-Emmanuel Schmitt était kinésithérapeute dans des cliniques pédiatriques, son grand-père était artisan et sa grand-mère femme au foyer.
Sa passion pour le théâtre est née lorsqu’étantenfant, sa mère l’emmena voir une représentation de Cyrano de Bergerac avec Jean Marais. Il en fut bouleversé jusqu’à en verser des larmes.
Il se met donc à l’écriture, compose ses premières pièces de théâtre au lycée.
Durant les années 1990, ses pièces de théâtre lui apportent un succès rapide, dans plusieurs pays. La première, la Nuit de Valognes, a été créée en septembre 1991 à l'Espace 44à Nantes. Sa deuxième pièce, le Visiteur, obtient trois prix lors de la Nuit des Molières 1994. Il décide alors de se consacrer entièrement à l'écriture et quitte son poste de maître de conférences en philosophie.

2. L’œuvre
Une nuit, quelques semaines après l'Anschluss (annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie en 1938), alors que les troupes allemandes défilent dans Vienne dont ellesprennent possession, un docteur (psychanalyste), Sigmund Freud, reçoit un étrange visiteur habillé en dandy. Il va prétendre être Dieu.
L'histoire se passe un soir, dans le bureau du vieux docteur au 19 Berggasse. Il est avec sa fille Anna et discute du temps qui passe, de la montée du nazisme et de la violence à l'égard des juifs.
Anna tente de convaincre son père de signer un papier afin depouvoir fuir mais Freud est très attaché à l’Autriche : il hésite beaucoup.
Tout à coup, un soldat nazi fait irruption dans la pièce. Il veut soutirer de l'argent à Freud. Mais ayant obtenu l'argent, le nazi ne part pas. Il reste et insulte les juifs. Anna lui répond de façon agressive et se fait arrêter. Freud reste donc seul dans son bureau. Il s'affole, appelle l'ambassade pour la sauver.L'ambassadeur accepte mais en échange Freud promet de signer le laissez-passer qui leur permettra de fuir, lui et sa famille. Il recherche donc ce papier pour le signer mais au moment de passer à l'acte il refuse. En effet, le contenu de la lettre est hypocrite et en contradiction avec sa conscience.
C'est à ce moment qu'un inconnu fait irruption par la fenêtre. Freud est très tracassé et veutnaturellement s’en débarrasser. Il le prend pour un malade mental sociopathe qui a besoin d'une séance de psychanalyse. Mais celui-ci insiste pour parler tout en refusant de donner son identité sous seul prétexte que Freud ne le croirait pas. Après un moment, Freud se résigne à le soigner. Il commence à lui poser des questions mais l'inconnu refuse de répondre ou répond de manière très évasive jusqu'aumoment où Freud lui demande de raconter une histoire. Alors L'inconnu se met raconter un moment de la vie de Freud, lorsqu’il avait 5 ans, et qu’il gardait secret pour lui. Freud, épuisé de dialoguer, est cependant très perplexe et intrigué. Il décide d'utiliser l'hypnose. L’inconnu se laisse faire. Malgré l'endormissement, ce dernier continue de répondre de manière floue jusqu'au moment où Freudlui demande la date de sa propre mort. L'inconnu commence à répondre puis se réveille brusquement. Cette réaction surprend Freud qui sait qu’il n’est pas possible de pouvoir sortir d'une hypnose ainsi. Après ce réveil brusque, il se demande si Dieu est en face de lui.
A partir de là, le récit s'organise autour du doute de Freud et de son envie de croire que cet inconnu est Dieu. En effet, ildoute par le fait que l'inconnu se cache dès qu'une autre personne que Freud se trouve dans la pièce. Freud ouvre progressivement son cœur à l'inconnu qu'il croit le fou de l'asile et se prend à lui dire ce qu'il dirait à Dieu s'il existait vraiment et qu'il se trouvait devant lui. Ce à quoi l'inconnu répond comme s'il était Dieu. Il remet en cause Freud dans l'évolution future de l'humanité....
tracking img