Le vivant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2853 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le vivant

Evidence : nous vivons.
« Combien de choses savons- nous aussi bien que le fait que nous vivons ? » (Saint Augustin)
Cette évidence pourtant s’obscurcit dès qu’il s’agit de cerner distinctement la nature du corps vivant.
Descartes se demande dans les Méditations métaphysiques comment il est possible de savoir si on a affaire à des êtres vivants et non à des automates. Les corpsvivants et les corps inanimés étant constitués par la même matière on peut se demander si la science du vivant exige une méthode spécifique. Claude Bernard propose une définition de la vie réduite à cinq caractères généraux : l organisation, la génération ( croissance), la nutrition, l évolution , la caducité incluant la maladie et la mort.

I – Le modèle animiste : la conception du vivant chezAristote

1- Le principe de la vie

Aristote dans De l ‘âme établit une ligne de démarcation très nette entre les corps vivants et les corps inanimés, et s’ interroge sur l’essence de la vie. Il observe que parmi les « corps naturels, les uns ont la vie et les autres ne l’ ont pas ». Mais qu’ est ce que la vie ? Aristote énonce trois caractéristiques permettant de la définir : « Par vie nousentendons le fait de se nourrir, de grandir et de dépérir par soi même ». Ainsi la vieillesse, la maladie et la mort sont comprises dans la définition même du vivant et ne sont pas considérées comme le produit d’une cause extérieure de destruction. Ainsi on meurt de vivre. La mort n’ est ni une agression ni un accident survenant du dehors, elle est inhérente au vivant et à son essence. Ellen’est pas le contraire de la vie mais son expression. Vivre, c’est mourir de soi et par soi.
Comment expliquer que certains corps possèdent la vie et d’ autres non ? Le principe de la vie selon Aristote réside dans une âme qui est une forme inséparable de sa matière. La forme ne désigne pas l’ aspect extérieur, car dans ce cas il serait impossible de distinguer le corps vivant du cadavre, elle estprincipe du mouvement.

2- La différence entre les corps végétaux, animaux et humains.

Contrairement aux plantes, dont l’âme se restreint à la fonction végétative (de « végétaux »), les animaux sont pourvus en outre d’une âme sensitive : c’est la sensation, et plus particulièrement celle du toucher qui est le propre de l’ organisme de l’animal. La bête ne se distingue donc pas de la planted’ abord par son aptitude au déplacement, mais avant tout par sa sensibilité.
Doté d’une âme sensitive, l’animal est du même coup enclin au désir. En effet, la sensation implique la perception du plaisir et de la douleur. L’animal va donc chercher l’un et fuir l’autre,manifestant par là son appétit ou son désir de l’agréable. L’âme des bêtes est donc une forme complexe, car outre la fonctionnutritive, elle comprend la fonction sensitive ainsi que les facultés de désirer, de se déplacer et d’imaginer à des degrés divers. Elle exclut en revanche la faculté de penser et de délibérer qui constitue le critère permettent de différencier le corps humain de celui de la bête. L’homme se distingue des animaux car il est pourvu de l’intellect : « l’homme et un animal doué de raison ».Quelle que soit la diversité de ses facultés, l’âme est le principe des fonctions vitales, de sorte que sans elle le corps est voué à l’inertie et à la mort. La thèse aristotélicienne implique que le corps ne possède pas par lui seul le pouvoir de vivre : il n est pas autonome mais subordonné à l’âme dont la disparition équivaut à la mort.

Critique de la conception d ‘Aristote :
L’hypothèsed’Aristote repose sur le présupposé selon lequel le corps seul n’ est pas capable de vivre. Mais ne prête-t-il pas trop de puissance à l’âme et trop peu au corps ? Ne peut- on pas expliquer les fonctions du corps à partir du corps lui- même ?

II- Le corps machine : la théorie mécaniste de Descartes

Dans les passions de l âme Descartes dénonce la conception d ‘Aristote qui consiste à...
tracking img