Le vol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4041 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
2.RESSOURCES NATURELLES
2.1 L'exploitation mini're

La production mini're, a jou' un r'le important de la gestion 'conomique de la RDC durant l'''poque coloniale et apr's l'ind'pendance jusqu'' la fin des ann'es 1980. En effet, le sous-sol de la RDC compte parmi les plus riches au monde. Mais malheureusement celui-ci n'a pas su profiter de son extraordinaire potentiel. La RDC poss'de desgisements qui contient une cinquantaine de minerais recens's tel que le cuivre, le cobalt, l'argent, l'uranium , le plomb, le zinc , le cadmium, le diamant, l'or, l''tain', le tungst'ne, le mangan'se et quelques m'taux rares comme le coltan. Cependant, les industries mini'res ont eu des production qui n'ont pas vraiment b'n'fici' ' l''conomie nationale. Mais qui ont seulement servi d'enrichissementpour des autorit's de diff'rents r'gimes et des groupes de gu'rillas pour financer leur lutte. Confront' ' diverses guerres pour le contr'le de ces ressources naturelles, le secteur mini're a 't' le plus durement frapp' durant ces d'cennies en terme de contribution au budget de l''tat. En effet, la compagnie mini're nationale': la G'camines , 'tait la principale entreprise du pays et fournissait en1980 environ 66% des recettes budg'taires de l' Etat et 70% de ses recettes d'exportations. Elle jouait un r'le social et 'conomique important pour beaucoup de PME se trouvant dans sa p'riph'rie .Pendant plus de 30 ans, cette entreprise a 't' le moteur de l''conomie. Elle 'tait cit'e parmi les plus grands employeurs de la RDC. Mais aujourd'hui, ce n'est plus la m'me chose. La G'camine a 't'abandonn'e, la production mini're s'est effondr'e avec elle, ce qui a entra'n' des cons'quences graves sur l''conomie et sur la situation sociale. De plus, les mesures de restructuration et de lib'ralisation du secteur mini're prises depuis 2004 sur l'ensemble du territoire national n'a rien donn'. La RDC,48 ans apr's son ind'pendance, n'a pas su tir' profit de ses immenses ressources mini'res pour led'veloppement de son pays. Et malheureusement, elle est devenue la proie des multinationales ' la recherches des minerais. Cependant, le contrat sign' avec la chine en 2007, d'un montant de 8.5milliards de dollars, permettra la relance tant esp'r'e de l'industrie mini're. En effet, la Chine s'engage ' construire des infrastructures et exploitera en contre-partie les ressources mini'res. Parailleurs, ce contrat a occasionn' de nombreuses critiques au niveau de la communaut' internationale et des institutions internationales, car elles y voient une surcharge de la dette du pays qui est d'j' fort probl'matique.
La G'camine entre 1965 et 1995

2.2 L' 'nergie

La riche hydrographie de la RDC lui donne un potentiel hydro'lectrique estim' ' 100 000 MW, soit 13% du potentiel hydro'lectriquemondial. La puissance install'e totale est 'valu'e actuellement ' 2516 MW, soit 2.5% du potentiel total pour une production moyenne possible de 14 500 GMh. La production r'elle n'est actuellement que de 6000 ' 7000 GMh. Les barrages d'Inga, sur le fleuve Congo, sont la principale source de production d''nergie hydro'lectrique. Cet ensemble comprend aujourd'hui deux centrales ayant une puissancetotale de 1775 MW.
L'apport potentiel des centrales d'Inga est contract', leur production ne d'passe pas 40% de'leur capacit'. Et une bonne partie de cette production est destin'e ' l'exportation qui laisse ainsi la demande locale insatisfaite.
Cette situation fait que le taux d'acc's des populations ' l''lectricit' est de 1% en milieu rural, 30% pour les villes et 6% sur le plan national, alorsque la moyenne en Afrique subsaharienne est de 24.6%. Depuis plusieurs ann'es, le projet d'un grand Inga a 't' envisag', il s'agit d'un barrage qui utiliserait toute la puissance du fleuve Congo. Si ce projet abouti il permettra ainsi de r'soudre d'finitivement le d'ficit 'nerg'tique dans la r'gion des Grands lacs.

2.3 Autres

En plus, de ces richesses mini'res, La RDC a beaucoup d'autres...
tracking img