Le vrai le faux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1071 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I le vrai II le faux
On tentera de démontrer qu'il y a à la fois une part de vrai et de faux dans les pièces de théâtre.
Dans l'esprit de beaucoup de gens, le théâtre représente la réalité mais dans la réalité, ce serait plutôt l'illusion. En effet, dans le théâtre plusieurs facteurs nous prouvent que le théâtre est le domaine du faux. Dans toute représentationthéâtrale, sur la scène, le décor est faux, il ne renvoi pas à la réalité, on y trouve seulement l'illusion d'arbres, en réalité ce sera uniquement de la peinture. De même pour le soleil, aucune chaleur n'émanera de celui-ci, on utilisera simplement un spot de lumière. On y place uniquement de faux objets ressemblant à la réalité pour que le public identifie le lieu de l'action. Les personnages aussi y sontfactices, lorsqu'ils jouent un rôle, et que comme dans : > ils portent une perruque ou encore un maquillage vert voir blanc que tout le monde a dans cette pièce, c'est uniquement pour le rôle. Ces acteurs sont aussi habillés avec de faux costumes, qui ont été créer pour restituer l'époque où se passait la scène. Ce sont des personnages fictifs inventés par un auteur qui leur donne vie à traversune pièce de théâtre. Ils sont donc cachés derrière leur costumes. Tout les faits et de gestes des personnages ont été inventé par l'auteur, ils sont exagérés. Souvent les comédiens accentuent leur mouvement pour bien faire comprendre au public les sentiments qu'ils expriment, alors que dans la vie quotidienne, on ne fera pas de si grands gestes. Par exemple dans la représentation des Fourberies deScapin, à un moment, Zerbinette, aimée de Léandre se mets à pleurer toutes les larmes de son corps, elle sort son mouchoir et à ce moment on perçoit nettement que les gestes sont exagérés volontairement . Dans le texte Le bourru bienfaisant de Carlo Goldoni, l'auteur décrit à plusieurs reprises de manière approfondie les gestes que doivent faire l'acteur, il donne des indications précises dansdes didascalies telles que : modestement , > , embarrassé , brusquement.. Parmis les différentes idées qui montrent que le théâtre montre le faux, on trouve aussi le dénouement. En effet dans les Fourberies de Scapin ainsi que dans la plupart des pièces de théâtre, le dénouement est artificiel. A la fin de l'acte, tout rentre dans l'ordre, les personnages sont réconciliés, la nuit est tombée, enune seule journée tout les soucis on réussi à s'arranger. C'est un événement totalement inattendu, on ne sait pas d'où il vient, ni comment la comédie pourrait se terminer bien. Dans ce théâtre tout doit se finir bien, tout le monde se retrouve ensemble et vont manger. Il n'y a que Scapin qui se retrouve seul, bien qu'il ne finit pas mal non plus sachant que Géronte et Argante lui on pardonné safaute, il ne sera donc pas pendu. Cette fin idéaliste donne une très bonne image de la bourgeoisie, de l'homme qui est ouvert, généreux et social. Seulement, un dénouement comme celui-ci ne peut pas être issu de la réalité, on ne peut pas le concevoir. De plus, tout au long de la représentation, on se trouve dans la même pièce, dans le même endroit. La scène commence le matin et termine au tombé dela nuit. La scène dure à peine 24 heures. Il est donc difficile de concevoir qu'une telle histoire se termine bien et de plus en une seule journée. Le théâtre est donc faux, avec ces artifices et ses histoires qui se terminent bien. Seulement voilà, on est alors loin de la réalité.

Cependant, toujours d'après la citation de Victor Hugo, il y aurait aussi une part de vrai dansce genre qu'est le théâtre. Les défauts de l'homme qu'on montre dans le théâtre n'est pas fiction mais réalité. C'est une idée qui va dans le sens du vrai. On montre les défauts de tout le monde. Dans l'une des représentations que Molière à écrite : L'avare, Louis de Funès y joue Harpagon qui est alors est victime de l'avarice puisqu'il refuse de dépenser quoi que soit, il utilise son argent...
tracking img