Le yuan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE YUAN AU CŒUR DE LA POLITIQUE COMMERCIALE CHINOISE

TD Macroéconomie 2008/2009
LE YUAN AU CŒUR DE LA POLITIQUE COMMERCIALE CHINOISE

INTRODUCTION

Justine : Avec des taux de croissance d’environ 10% par an; en continuant à ce rythme et à en croire plusieurs économistes, la Chine pourrait devenir la première puissance mondiale d’ici une vingtaine d’années.
Pour le moment, laChine a déjà devancé la France et la Grande-Bretagne en termes de PIB en volume. Ce pays asiatique est désormais la 3ème puissance mondiale avec un PIB de 4420 milliards de dollars en 2008.
Cette croissance soutenue est poussée par plusieurs secteurs en pleine expansion. Tout d’abord, les investissements productifs de biens d’équipements, suivie ensuite par la consommation intérieure et lesexportations à hauteur de 17%, dont l’importance est de plus en plus prononcée.
Au début des années 1990, la Chine a été vue par les pays occidentaux comme une source de croissance avec un marché de plus d’un milliard d’habitants.
Désormais, ces espérances se sont dispersées et l’espoir a laissé place à l’inquiétude. A en croire nos dirigeants politiques, la Chine serait le principalresponsable des maux des sociétés occidentales.
Aux Etats-Unis, l’immense déficit commercial (677.1 milliards de dollars) est dû aux massives importations en provenance de la Chine qui sont poussées par une sous-évaluation de la monnaie Chinoise (le yuan) à en croire les autorités américaines. Cette question de la sous-évaluation du yuan est revenue sur la scène politique internationale récemment. Eneffet, Washington critique la politique monétaire chinoise et le président Obama semble bien décidé à s’attaquer à ce problème, malgré le fait que la Chine se défende de manipuler le cours de sa monnaie.
Camille : Mais à côté de cela, la faiblesse du yuan apporte aussi des avantages certains pour la Chine, concernant le volume de ses exportations, et pour les pays occidentaux quiinvestissent en Chine.
C’est en 1994, que la Chine a adopté un régime de change flottant. A la fin de l’année 1997, le gouvernement Chinois a rétréci la marge de flottement du yuan dans le but de combattre l’impact de la crise financière asiatique et de répondre aux besoins des économies voisines de la Chine. Cela fait donc une décennie que 1 dollar s’échange contre 8.28 yuans.
En juillet2005, le gouvernement Chinois a décidé de ne plus indexer sa devise sur celle du dollar américain mais par rapport à un panier de devises de références. Cette décision est survenue au lendemain de la réévaluation du Yuan (désormais 1 dollar = 8.11 yuans). De plus le RMB n’est autorisé à fluctuer que dans une bande très étroite de 0.3%, par rapport à un panier de devises dont la nature et lesproportions n’ont pas été rendues publiques.

Il est donc intéressant de se demander quel rôle joue le yuan pour le commerce mondial et quels sont les problèmes occasionnés par la sous-évaluation.

Nous verrons donc tout d’abord dans une première partie les avantages apportés par la sous évaluation du yuan, puis les limites et les enjeux.

I – Les avantages de la sous évaluation

1.Exportations

2. Investissements en Chine

II – Limites et enjeux

1. Problèmes occasionnés

a/ Problèmes pour le Monde

b/ Problèmes pour la Chine elle-même

2. Enjeux de la réévaluation

a/Théorique: financier, commercial, politique

b/ Pratique «le yuan et l'économie chinoise»

I. Les avantages de la sous-évaluation: une croissance soutenue

1) Les exportationsMouncef: Il serait intéressant de comprendre tout d'abord la définition de la sous-évaluation, dire que l’euro, le dollar ou le yuan sont "forts" ou "faibles", c’est dire que leurs cours sur le marché sont au-dessus ou en dessous de leur "vraie" valeur. Afin de déterminer le pourcentage de sur ou de sous-évaluation d'une monnaie, il convient de déterminer ce que l'on appelle le taux de...
tracking img