Leadership

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3036 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Anglais
La reine Elizabeth II d'Angleterre et son leadership Style

La famille royale d'Angleterre et tout ce qui lui est associée a toujours été une sorte d'énigme avec le peuple et les gens veulent toujours savoir davantage sur les membres de cette famille et leur vie. La reine Elizabeth II d'Angleterre et son style de leadership sont quelque chose qui font l'admiration du monde entier. |Queen Elizabeth II, le chef de la famille royale britannique, est un leader très dynamique et a toujours joui d'une popularité parmi son peuple. Son style de leadership est pleine de calme et de conviction, et elle s'occupe de toutes les questions de manière formelle même. Elle a vu son pays traversé de nombreuses crises dans ses 55 ans du régime de long.
En plus d'être l'un des chefs les plusrespectés de l'Etat dans le monde, elle est aussi un patron de plus de 620 organismes de bienfaisance et organismes sans but lucratif. Malgré son âge et le nombre de controverses qu'elle a souvent été entouré d', elle reste la figure la plus populaire dans son pays et sa popularité est plus que ses ministres élus.
Ses premiers ministres ont été tellement impressionné par elle que si elle exerceun pouvoir très peu, ils prennent toujours ses réunions hebdomadaires très au sérieux. Elle prend aussi son rôle à la tête de l'Etat très au sérieux et croit dans le maintien de bonnes relations avec la majorité des pays du monde. Elle aurait effectué des visites officielles que plus aucun de ses ministres. La vieillesse n'a pas empêché son travail et elle engage encore dans beaucoup de devoirsVoyage et agent public.
Ce n'est certainement pas facile à tenir règne depuis 56 ans et c'est quelque chose que la reine Elizabeth II a fait avec aisance, de dignité et de calme.
Cas Réelle
Apple computer a été crée en 1976 par Steve Jobs et Steve Wozniak dans le garage du père de Jobs. Seulement quatre ans plus tard, l’affaire est introduite en Bourse, cotant à l’ouverture vingt-deux dollarspar actions et réalisant la vente de 4,6millions d’action.
Cela permit à quarante employés et investisseurs de devenir millionnaires du jour au lendemain.
Jobs quitta Apple en 1985, poussé dehors à la suite d’une bataille avec le PDG John Scully, l’ancien président de Pepsi que Jobs avait recruté en 1983. Sculley fut suivi par Michael Spindler en 1993, puis par Gilbert Amelio en 1996. Aucund’eux n’a été en mesure de rétablir l’ancien succès d’Apple. A son époque de gloire, Apple avait vendu 14,6% de tous les PC aux Etats-Unis. En 1997, les ventes avaient chute à 3,5%. C’est a cette époque-la que Apple a de nouveau Apple a l’aide son leader fondateur, Steve jobs. La compagnie en déclin pensait qu’il pourrait la sauver.

Jobs a passé intuitivement la situation en revue et est aussitôtpassé a l’action. Il savait que toute amélioration était impossible sans changement de leadership, il renvoya donc tous les membres du conseil d’administration sauf deux, et y installa des nouveaux. Le leadership exécutif fit également l’expérience de changements positifs sous sa gouverne.
Une fois que les nouveaux leaders furent en place, il examina quel était le centre d’intérêt de la compagnie.Jobs voulait revenir a l’essentiel de ce que Apple avait toujours fait mieux : utiliser son individualité pour créer des produits qui faisaient la différence. Jobs dit : « Nous avons passe en revues les nouveaux produits prévus, et abandonne 70% des projets, en conservant 30% qui étaient des joyaux. Et puis, nous sommes en train d’en ajouter de nouveaux qui sont un paradigme complètement nouveausur la manière de considérer les ordinateurs » Il sentit aussi qu’il y avait un problème de la cote du marketing de la publicité et mit en concurrence trois autres agences pour le budget de publicité.
Aucune de ces actions n’était particulièrement surprenante. Mais Jobs fit quelque chose qui montra vraiment son pragmatisme a l’œuvre. Il prit une décision de leadership qui allait totalement a...
tracking img