Learning from las vegas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3142 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Learning from Las Vegas: the forgotten symbolism of architectural form
Robert VENTURI, Denise SCOTT BROWN, Steven IZENOUR, The MIT Press, Cambridge, Massachusetts and London, England, 1977

Learning from Las Vegas, paru pour la première fois sous forme de livre en 1972, est l'un des deux travaux les plus marquants de Robert Venturi avec Complexity and Contradiction in Architecture, paru en1966. Si la portée de ce dernier ouvrage a été comparée à Vers une architecture de Le Corbusier, la comparaison peut s'étendre à Learning from Las Vegas. En effet, ces deux ouvrages ont eu un impact considérable sur la théorie de l'architecture et sont considérés comme les instigateurs du mouvement post-moderniste. Si la première édition à fait face à d'innombrable critiques, l'interêt pour letravail de Robert Venturi et Denise Scott Brown s'est tellement multiplié que le MIT Press, suite à une demande importante, a publié une réédition en « paperback », ou couverture souple, moins chère et contenant quelques modifications, dont le sous-titre the forgotten symbolism of architectural form. C'est celle que nous étudierons ici. Dans quel contexte a été publié Learning from Las Vegas? Quelsétaient les enjeux de l'époque et quelle réaction cet ouvrage a-t-il provoqué? Nous allons tenter de le découvrir à travers cette analyse.

1-Le contexte de publication

Robert Venturi naît en 1925 Philadelphie et étudie l'architecture à l'université de Princeton, puis à l'Académie Américaine de Rome où il découvre le baroque et le maniérisme. Il collabore avec Eero Saarinen et Louis Kahn avantd'ouvrir sa propre agence en 1958. Parallèlement à son activité professionnelle en agence, Venturi enseigne dans des universités prestigieuses, dont entre autres Yale, Princeton et Harvard, et développe par écrit ses théories architecturales. Son premier livre, Complexity and Contradiction in Architecture paru en 1966, marque un premier pas décisif dans sa critique contre le Modernisme, en appelantà une architecture qui promeut « la richesse et l'ambiguïté plutôt que l'unité et la clarté, la contradiction et la redondance plutôt que l'harmonie et la simplicité ». Cette position ne saurait s'illustrer de manière plus éclatante que dans une des maximes de Robert Venturi; « Less is a bore », en réaction au dicton de Mies van der Rohe.

Denise Scott Brown, collaboratrice et épouse deVenturi, naît en 1931 en Zambie puis migre aux États-Unis où elle obtient des masters d'urbanisme puis d'architecture à l'Université de Pennsylvanie. Elle rejoint l'agence de Venturi en 1967, et développe également une carrière de professeur dans des universités Américaines prestigieuses, tout en écrivant des articles sur la théorie de l'architecture.

L'article « A significance for A&P parking lot,or Learning from Las Vegas », paru en 1968 dans la revue Américaine Architectural Forum, puis réimprimé dans plusieurs autres revues, est le premier écrit commun du couple. Il donne lieu la mise en place d'un studio à la Yale School of Art and Architecture, déjà intitulé « Learning from Las Vegas » et animé par Robert Venturi et Denise Scott Brown à l'automne 1968. Il s'agit d'un projet derecherche auquel participent treize étudiants en architecture, urbanisme et design graphique. Le travail consiste à étudier le « commercial strip » de la route 91 à Las Vegas, rue bordée d'hôtels, de chapelles, de stations essences, de restaurants, de casinos et d'autres lieux de divertissement, tous signalés par des éléments publicitaires immenses. L'investigation se veut objective, ne porte pas dejugement et s'effectue avec un esprit ouvert, de façon à comprendre cette nouvelle forme urbaine et à développer de nouvelles techniques pour la manipuler. Le travail commence par des recherches préliminaires en bibliothèque et est suivi par un voyage d'études sur le site puis par une analyse conduite en studio. Cependant le projet trouve peu de support, aussi bien financier que moral, de la part...
tracking img