Lecture analytique 3 : Voltaire, Candide, Chapitre 19 « Le Nègre du Surinam » 1759

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (922 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique 3 :
Voltaire, Candide, Chapitre 19 « Le Nègre du Surinam » 1759

Intro :
Auteur : Voltaire est un dramaturge du 18ème s. C’est un philosophe des lumières, il place doncl’homme au centre de sa pensée. Il est contre l’intolérance.
Il a écrit des contes philosophiques célèbre (Zadig, CANDIDE)
Livre : Candide paraît en 1759 : a cette époque l’esclavage est courant. Celivre s’inscrit dans un débat d’époque, la question de la providence « comment concilier l’existence du mal avec la bonté du créateur ? ». Candide est un personnage naïf au début de l’œuvre mais il vabeaucoup apprendre en découvrant le monde. Tout au long du roman, il tente de conquérir et de rechercher sa bien aimé.
Lecture du texte
Texte : Le nègre du Surinam =>Dénonciation de l’esclavage etl’exemple même de l’atteinte aux droits de l’homme.
Candide ne croit plus à l’optimisme de Pangloss. Voltaire essaye de faire passer sa pensée au lecteur. Ce texte vient en opposition à la penséeoptimiste de Leibniz. C’est un pamphlet.
Pb : Comment Voltaire s’y prend-t-il pour dénoncer l’esclavage et l’optimisme ?

I. Une mise en scène efficace : la rencontre avec un esclave

1. A) Unpersonnage symbolique : il a été choisit pour délivrer un enseignement
B) Un personnage stéréotypé (une question d’actualité) nègre appartenant a un hollandais.
C) Il est placé dans une situationhyperbolique : grossissement qui indique clairement la leçon a tirer.
Situation cruelle : position allongé due a ses mutilations, négation restrictive « ne que ». =>Accentuation du nom du maitreVenderdendur.

2. Un personnage pathétique : la pitié est au service de la persuasion car elle touche le lecteur qui adhère à la pensée de Voltaire.
A) L’état physique du nègre : gradation(l.1/3), posture+ vêtements déchirés. =>Mutilation « jambe gauche … main droite ».
Jugement de valeur. Réaction de Candide traduisant son effroi, « mon dieu » (l.3), voc de la déploration ou revient...
tracking img