Lecture analytique candide chap xvii

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1428 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide, Voltaire (1759)
Ch XVII

Introduction
a.Biographie et mouvement littéraire.
b.Présentation du conte philosophique et de l’extrait : ce qui légitime l’étude de l’épisode en tant qu’utopie, c’est d’abord la présence d’un scénario stéréotypé, exactement conforme au schéma narratif de l’utopie classique. On peut ainsi aussi bien s’appuyer sur More que sur Swift quand on évoquel’utopie dans Candide.
Comme à l’ordinaire, l’arrivée en utopie est précédée d’épreuves préalables aboutissant à une séparation progressive de la société humaine. Dans Candide, elle prend la forme d’une série de fuites motivées par des situations irréversibles interdisant tout retour en arrière (1§) : le héros fuit Lisbonne et les conséquences prévisibles du meurtre de l’inquisiteur, fuit Buenos Airespour les mêmes raisons, fuit le Paraguay après avoir tué –du moins le croit-il – le baron jésuite, fuit les Oreillons anthropophages, fuit enfin la forêt vierge, vide cette fois de toute présence humaine. Ainsi se prépare un itinéraire vers l’utopie.
Itinéraire annoncé aussi par la question posée par le héros « où aller ? ». Interrogation à lire comme une interrogation sur la poursuite du récitlui-même.
Que vont faire les personnages ? Où vont-ils aller ?
Où l’auteur veut-il conduire ses personnages ?

c. Problématique et annonce de plan :
Pourquoi peut-on dire que ce texte lance les personnages sur une route initiatique ?
Quel rapport ce texte a-t-il avec le titre de la séquence ?
Qu’est ce qui fait l’intérêt de ce texte ?

1.Les préliminaires indispensables au voyage.
2.Uneroute initiatique.
3.Attitude des personnages confrontés à cette expérience.


1.Les préliminaires indispensables au voyage.
Avant d’atteindre le pays de l’Eldorado (pays d’utopie) un certain nombre de conditions sont à remplir : le chemin est sans retour, les repérages géographiques sont impossibles, les personnages perdent tout ce qui les rattache au monde connu.

1.Problèmed’orientation, de repérage géographique.
Néc du mvt : ch lex du lieu – questionnement originel : où aller ? : évocation des obstacles en 3 tps→voc. de la violence. Tjrs fuir tout en restant proche de l’amour : recherche d’un bout de France en Amérique du Sud.
« ils savaient bien à peu près de quel coté il fallait marcher. » On a ici un flou géographique que l’on retrouve dans la référence à la nature : « desmontagnes », « des fleuves », « des précipices ». Les indications sont générales, pas de noms propres apportant un repérage précis permettant de se situer sur une carte. Le pluriel participe à cette imprécision et donne à l’espace présenté une impression d’immensité, loin de toutes terres connues et civilisées. Le récit amorce donc une progression vers l’inconnu et la solitude.
Parallèlement, semettent en place des obstacles.

2.Les obstacles à affronter ss la forme d’une énumération :
Obstacles naturels : du plus haut au plus bas : « montagnes,fleuves,précipices ». Impossible de leur échapper.
Obstacles humains : « des brigands », « des sauvages », référence à une réalité inquiétante.
Obstacles d’autant plus effrayants qu’ils sont évoqués au pluriel et qu’ils sont accompagnés d’unadjectif : « terribles » au sens très fort(hyperbole). Il faut aussi penser à commenter la place de l’adjectif.
c. Disparition de tout ce qui rattache les personnages au monde connu. Il y a donc mise en place d’un vide avec un dénuement matériel.
« leurs chevaux moururent », « leurs provisions furent consumées »

Avant d’entamer un voyage par navigation, les terres nouvelles ne se découvrentplus à la semelle des souliers, les personnages sont pris en charge par la nature : mère protectrice et nourricière : « fruits sauvages », « cocotiers ».

2.Une route initiatique.
Une fois les personnages égarés au milieu d’une nature à la fois grandiose, protectrice et dangereuse, Voltaire va lancer ses personnages sur une route ayant la fonction d’un rite initiatique.
A pied les...
tracking img