Lecture analytique candide chapitre vi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (951 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Candide »
Chapitre VI

Voltaire également connu sous le nom de François Marie Arouet, est certainement le philosophe des lumières le plus célèbre et le plus connu grâce a ses contesphilosophiques mais également de son combat mené durant toute son existence contre les fraudes et les erreurs judiciaires. C'est pourquoi, en 1759, lorsqu'il écrit Candide, trois années après un terribletremblement de terre qui a dévasté la ville de Lisbonne, il émet sa position et son point de vue vis à vis de l'optimisme. Ainsi, l'auteur met en scène un héros, Candide, qui découvre toutes les formespossibles du mal durant ses aventures.

A présent je vais vous lire le Chapitre VI de Candide.

Comment le compte philosophique de Candide est-il utilisé par Voltaire pour dénoncer les abus du XVIIIemesiècle.

Nous verrons dans un premier temps l'aspect spectaculaire de la scène du chapitre VI, puis nous nous intéresserons a une dénonciation violente et ironique dans ce récit.

Dès le début duchapitre, on note une insistance sur la justification de l'évènement et son apparente rationalité. Il décrit les décisionnaires tels que des « sages » et la décision est appuyée par des instancessérieuses tel que : « l'université de Coïmbre », à la ligne 5. Le mot université nous renvoie au règne de la raison et du savoir.
Il y a la présence du connecteur logique « en conséquence. Il y a un tontrès prononcé de la certitude, de l'efficacité assurée tel que « moyen plus efficace » ou « secreit infaillible » à la ligne 3 et 7 ainsi qu'un lexique religieux avec des termes tels que :« san-benito », « mitres », « procession », »sermon », « faux-bourdon », « prêché », « absous » et « beni ».
Il y a dans le Chapitre 6 une dimension spectaculaire qui est donné aux personnes brûlés : « engrande cérémonie «  ligne 6. Les adjectifs mélioratifs sont valorisés, tel que « autodafé », « grande cérémonie » ou encore « belle musique ». Il y a une opposition entre la rapidité de l'évocation...
tracking img