Lecture analytique de fonction du poete de victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (806 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES CHEVEUX d'OR

Introduction
Le sonnet est un modèle de la préciosité pétrarquiste : l'amant y est à la fois prisonnier, brûlé et mortellement blessé mais comment ne pas accepter la souffrancequi lui vient d'une telle ennemie.

Lecture du poème
Les Cheveux d'or

1

5

10

Ces cheveux d'or sont les liens, Madame,
Dont fut premier ma liberté surprise
Amour la flamme autour ducoeur éprise,
Ces yeux le trait qui me transperce l'âme.
Forts sont les noeuds, âpre et vive la flamme,
Le coup de main à tirer bien apprise,
Et toutefois j'aime, j'adore et prise
Ce quim'étreint, qui me brûle et entame.
Pour briser donc, pour éteindre et guérir
Ce dur lien, cette ardeur, cette plaie,
Je ne quiers fer, liqueur, ni médecine:
L'heur et plaisir que ce m'est de périr
Detelle main ne permet que j'essaie
Glaive tranchant, ni froideur, ni racine.
Joachim du Bellay

Annonce des axes
Etude
I/ La souffrance amoureuse :
Chacune des trois propositions du premierquatrain contient une métaphore. Elles mettent en scène le sujet amoureux.
- 1ère métaphore met en relation les cheveux de la femme qui deviennent des liens. Elle souligne la servitude de l'amantprisonnier.
L'amant est prisonnier de la beauté de la femme. "Les cheveux d'or". L'état amoureux est décrit dans la chronologie de ses effets. En effet, au vers 2, le passé simple renvoie au moment de lanaissance de l'amour et le présent du vers 1 met en évidence le caractère vivace de cette séduction.
- La 2ème métaphore est développé au vers 3. Elle assimile l'amour à une flamme qui brûle"éprise". Cette métaphore exprime la violence physique de l'émotion ressentie, violence traduite aussi par le resserrement du vers 3.
- La 3ème métaphore contenue dans le dernier vers est une métaphorepétrarquiste par excellence, celle qui exprime le pouvoir du regard de la femme.
Les mêmes métaphores sont reprises au vers 8 et sont ensuite développées dans le tercet.
Entre les vers 7 et 8, il y a...
tracking img