Lecture analytique dom juan acte 2 scène 4

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (627 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture Analytique de l’Acte II, scène 4 de Dom Juan

Rappelons que l’acte I dressait le portrait de DJ et nous le présentait tel un libertin.
Notons également que les actes I et II s’opposent parleurs registres : le deuxième étant plus comique et le premier plus sérieux.
Ici DJ occupe une place centrale dans la confrontation entre Mathurine et Charlotte, viendra le tour de Sganarelle où ilremplacera son maître un court instant.

En quoi cette scène comique va montrer la complexité de DJ ?
révèle le personnage de DJ ?

I/ Le comiqueLe comique est montré par :

- les apartés : répétitions des mêmes mots
symétrie des répliques
à DJ à Charlotte et Mathurine ; Mathurine et Charlotte à DJ et Sg à la fin

- la situation- caractère : les deux paysannes sont entêtées ; naïves ; niaises ; ont un côté un peu primaire = se battent pour DJ (surtout lors des mises en scène)
- langage : accent patois (inventé parMolière) [« quement donc ; vlà]

Stichomythies (succession de répliques très brèves)= les paysannes sont limitées dans leur réflexion, ne développent aucune pensée
Accentué par DJ qui fait la même choseScène Baroque à effet miroir, tourbillon par le jeu que joue DJ

C’est une illustration de I,2 à les femmes forcent les hommes à être infidèles ; les femmes sont interchangeables ( tirade del’inconstance)

Ici, nous passons du portrait « parole » (théorie) de DJ à son portrait en actes (pratique = mouvement à ce qui compte c’est l’action en cours, non le résultat (Baroque))

Scène decomédie (presque farce) baroque et relève du jeu théâtral

II/ DJ : axe de symétrie et complexité du personnage

1) il est maître du jeu maîtrise la parole (très révélateur au théâtre)

-coupe la parole = « … »
- utilise un vocabulaire riche = subjonctif imparfait « épousasse » ; emploi de synonymes « laissez-la faire = laissez-la dire » il y a des exemples plus forts encore...
tracking img