Lecture analytique dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (954 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Séance 2 : Lecture analytique n°1
Objectifs : -revoir les caractéristiques de la lecture analytique-Analyser une scène d’exposition
Support : méthodologie Polycopié. Acte I, scène 1

Molière, dramaturge du XVIIe siècle, représentant du classicisme, crée en 1665 DomJuan et le festin de pierre. Comédie qui met en scène un jeune noble Dom Juan qui rejette toutes les valeurs morales et religieuses de son époque, comportement qui le conduira à la mort. La scèned’exposition donne une représentation de Dom Juan par son valet Sganarelle. Ce dernier s’entretient avec Gusman, l’écuyer de Done Elvire, épouse de Dom Juan et dresse le portrait peu flatteur de son maîtreempie et débauché. Il convient de se demander en quoi cette scène apparait comme une scène d’exposition ?

I) Sganarelle :
a) Personnage hâbleur :Sganarelle est un perso qui parle beaucoup (de longues tirades). Il décrit son maître avec un vocabulaire courant, voir familier : « Si tu connaissais le pèlerin » (dans le langage populaire, « pèlerin »signifie un homme peu recommandable qui va de fête en fête). Langage courant mais aussi imagé et drôle : « épouser toi, ton chien, ton chat ». Il recherche à imiter le langage de son maître dans lapremière tirade : « inter nos » (latin), mais n’arrive qu’a le parodier de façon ridicule. Cela montre qu’il, essaye de jouer le perso instruit.
b) L’art du discours : La pièces’ouvre sur un cours passage qui peut paraitre incongru dans lequel Sganarelle fait éloge du tabac : « il n’est rien d’égal au tabac, c’est la passion des honnêtes gens ». Sganarelle, dans cette scène estseul devant Gusman qui l’écoute bouche-bée, qui à son tour écoutera son maître bouche-bée, dans la deuxième scène. On a l’aspect comique du faut savant, qui en appelle à Aristote, à propos du...
tracking img