Lecture analytique : don juan, la tirade de l'inconstance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1228 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique : Tirade de l’inconstance
(Don Juan, Acte I, scène 2 ; Molière)

I – Situation

Au moment où commence cette longue tirade lyrique, Don Juan vient d’apparaître et de surprendre Sganarelle et Gusman dont la conversation nous a déjà donné une idée de héros. Cette tirade va préciser sa philosophie de l’amour, après que Sganarelle lui ait reproché d’avoir abandonné Elvire. Nousverrons dans un premier temps quelle est la philosophie de Don Juan en amour, puis dans un second temps, qu’il s’agit d’un portrait d’un grand seigneur libertin et brillant.

II – Explication

a) la philosophie de Don Juan en amour

Distinguons tout d’abord les étapes de cette tirade :
• ligne 40 à 46 : une critique de la fidélité.
• ligne 46 à 60 : un éloge del’inconstance justifié par le charme que
la beauté exerce sur lui.
• ligne 61 à 80 : sa stratégie en amour qui s’apparente à la conquête
guerrière.

Don Juan se présente comme un homme libre, qui n’admet pas d’obstacle à sa liberté. Donc pour lui, la fidélité est ennemi de l’amour : « la belle chose de vouloir se piquer d’un faux honneur d’être fidèle » (l43-44). Pour Don Juan la fidélité représente un emprisonnement volontaire, parce qu’un seul choix élimine toutes les autres possibilités : « Quoi ? Tu veux qu’on se lie à demeurer au premier objet qui nous prend, qu’on renonce au monde pour lui ? » (l 40-41). Et surtout la possession enlève sa force et son attrait au désir : « lorsqu’on en est maître une fois, tout le beau de la passion est fini, etnous nous endormons dans la tranquillité d’un tel amour » (l 68-70). Pour lui, ce sont « les inclinations naissantes » (l 59) qui le ravissent car il ne veut pas de la tiédeur en amour. Il désire désirer, ce qui représente une conduite narcissique hors de temps.
Ainsi l’amour pour durer ne peut être lié qu’à l’inconstance ce qu’il exprime par «  tout le plaisir de l’amour est dans lechangement » (l 60) => phrase définissant le « donjuanisme » pour qui la multiplication des conquêtes est la condition de l’amour. Cette conception s’oppose à la passion unique telle que l’exprime l’histoire de Roméo et Juliette ou de Tristan et Yseult par exemple. D’ailleurs, Don Juan s’oppose à « la passion » au singulier (l 44) le pluriel des rencontres exprimé par exemple par l’adjectif « toutes » dans« toutes les belles ont le droit de nous charmer… qu’elles ont toutes sur nos cœurs » (l 47-50).
Don Juan justifie cette inconstance par l’attrait irrésistible que la beauté féminine exerce sur lui : « pour moi, la beauté me ravit partout où je la trouve » (l 50). En fait Don Juan semble céder à une « urgence d’aimer » : « je ne puis refuser mon cœur … je les donnerais tous » (l 56-58). Les verbes« ravir », « céder », « entrainer », « charmer » montre que l’amour à sur Don Juan un pouvoir fatal et inévitable.
Mais cette conception de l’amour qu’à Don Juan est liée à un plaisir de séduire qu’apparente l’art de l’amour à l’art de la guerre = le vocabulaire est en ce sens significatif : « On goute… à réduire… à combattre…à rendre les armes… à forcer pied à pied… résistance qu’elle nous oppose »(l 61-68).
Tout ceci exprime pour le libertin un besoin de puissance et de domination. Rappelons qu’après la fronde des grands seigneurs rebelles à la monarchie absolue, ces derniers trouvaient dans la prison dorée de Versailles des compensations dans les arts et la galanterie.

b) un portrait de grand seigneur libertin et brillant

A travers cette profession de foi, on se fait une idéeassez de la personnalité de Don Juan. Le libertin revendique une liberté absolue car l’inconstance suppose une complète disponibilité : «  je ne puis refuser mon cœur à tout ce que je vois d’aimable » (l 56-57). C’est pourquoi il remet en cause des règles morales traditionnelles comme le mariage : « Quoi ? Tu veux qu’on se lie à demeurer au premier objet qui nous prend, qu’on renonce au...
tracking img