Lecture analytique le joujou du pauvre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1927 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique n°15 :

LE JOUJOU DU PAUVRE DE BAUDELAIRE - Extrait d’un des Petits poèmes en prose N°XIX

La poésie au-delà des clivages.

Introduction :

Baudelaire, poète et critique artistique veut faire de l’écrivain « un peintre de la vie moderne », expression par laquelle il qualifie le génie de Delacroix. Aussi n’hésite-t-il pas à offrir au sein de ses recueils Les Fleursdu mal ou Spleen de Paris le spectacle de scènes de rue comme Les Tableaux parisiens ou ce texte intitulé le Joujou du pauvre. Ce poème apparaît d’emblée comme un court récit, sorte de témoignage sur une scène à laquelle le poète assiste. Le thème essentiel en est l’enfance et la capacité d’émerveillement propre à cet âge. A travers la rencontre de deux jeunes enfants fortement marqués enapparence par leur milieu social, Baudelaire va mettre en œuvre la capacité de la poésie à transcender les clivages, les apparences pour faire surgir de secrètes correspondances et une « universelle analogie » entre ces deux êtres que tout oppose. Le récit se déploie comme une fable dont le message implicite en appelle à la perspicacité du lecteur « ce semblable et ce frère ». Loin d’une littératureengagée au service d’une idéologie, la poésie se fonde ici sur une nouvelle lecture du quotidien, du trivial rendu à son essence par la qualité du regard que l’on pose sur des réalités insoupçonnées… Le poète n’est-il pas avant tout « un voyant » ?

I. Une peinture sociale fondée sur le clivage : une opposition antithétique

L’antithèse est la figure centrale de ce poème. De primeabord , les deux enfants sont placés en opposition radicale, frontale et apparaissent comme des figures emblématiques du milieu social auquel ils appartiennent respectivement. Le portrait adopte dans les deux cas la même progression (présentation des deux enfants mis en// par la même construction syntaxique « ..derrière la grille…se tenait »l. 2  « de l’autre côté de la grille…il y avait un autreenfant.. »l.16 ): lieu, apparence, qualité, jouet. Le premier semble idéalisé, le second discrédité, mais les apparences sont souvent trompeuses…
A. Description idéalisée de l’enfant riche :

Le premier paragraphe commence par une description précise, détaillée, du milieu dans lequel évolue l’enfant riche ; l’univers est plaisant. L’organisation de cette évocation permet unereprésentation allégorique de milieu social

1. A la ligne 1 « Sur la route, derrière la grille d’un vaste jardin… » : lieu caractérisé par sa végétation et son ampleur, lieu privé et privilégié.

2. Cadre spatial : château, vaste jardin

• La présence d’un « joli château »l. 2/3 achève de caractériser le statut énoncé plus haut, l’aisance matérielle se trouvera corroborée par l’ensemble desautres détails et termes mélioratifs.

• Description méliorative perceptible à travers des termes comme : « Joli, la blancheur, frappé par le soleil, …

• Portrait physique de l’enfant : « enfant beau et frais », «  Si pleins de coquetterie » l. 5 ( Intensif + absence de détails réalistes + article indéfini = Généralisation de la beauté des enfants riches). Cette généralisation sepoursuit par le pluriel de « ces enfants-là »l.7 qui associe implicitement la beauté au « luxe, insouciance et (…) richesse » ; le rythme ternaire amplifie la représentation de cette caste en dévoilant une certaine réserve face à ce que d’aucuns nommeraient un poncif, stéréotype ou cliché. Le déictique « -là » trahit la pensée d’un poète qui ne cautionne pas cette idéalisation. La métaphore quiassimile l’essence de l’enfant à une pâte prête à monter reprend par ailleurs un autre stéréotype archaïque voire médiéval : implicitement , la richesse de l’enfant induit sa valeur humaine suggérant un rapport de cause à effet entre le milieu et la qualité d’être . Stéréotype évoqué par Baudelaire : la mention sur un rythme ternaire du « luxe, insouciance et richesse » amplifie l’idée...
tracking img