Lecture analytique « le lac », méditations poétiques (1820), lamartine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (406 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Séance 4 : lecture analytique « Le Lac », Méditations poétiques (1820), Lamartine

Introduction : ce poème fut inspiré de sa liaison avec Julie Charles, une jeune femme mariée atteinte d’un malincurable. Le lyrisme a une double orientation : l’expression d’une émotion intime mais qui aboutit à une réflexion universelle.

1. Les thèmes romantiques

a) La nature
Le titre met au premier planla nature. Le poète apostrophe directement le lac des strophes 2 à 4 et des strophes 13 à 16. La nature est gardienne du souvenir, gardienne du temps car elle est épargnée par les ravages du temps.Le lac recueille le souvenir de l’amour passé.

b) La fuite du temps et la nostalgie
La femme aimée s’adresse au temps des strophes 6 à 9 : c’est une prosopopée car le poète donne la parole à uneabsente, cette voix d’outre-tombe est particulièrement émouvante. Le poète s’adresse au temps des strophes 10 à 12 (notamment vers 45). Le poète exprime sa nostalgie du temps passé et son angoisse faceà la fuite du temps inéluctable (le temps est un fardeau). Il aimerait pouvoir retenir le temps et aspire à un perpétuel présent.

c) L’amour malheureux et la solitude
Dans la strophe 5, le poètefait référence à un souvenir agréable en compagnie de la femme aimée mais cet amour est terni par la mort qui est sous-jacente dans la strophe 2 sans être nommée explicitement : pudeur du poète qui nefait que suggérer. Le lac est pris à témoin à travers « Regarde » et le présent est marqué par la solitude et la perte de l’être cher.

2. Le registre lyrique

a) L’expression des sentiments etdes émotions
Le poète exprime une émotion intime à travers l’utilisation de la première personne et les référence à un souvenir personnel, mais finalement cette émotion peut toucher tout lecteur etelle devient donc une réflexion universelle sur la fuite du temps.

b) L’élégie
La plainte est sensible grâce à l’utilisation des impératifs qui traduisent un appel à la nature et une volonté de...
tracking img