Lecture analytique nana

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (309 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Je me suis rappelée en slamant
J’me suis rappelée y’a très longtemps, c’est fou comme le temps passe autant.
J’me suis rappelée d’mon père, d’ma mère, d’mesfrères. J’me suis rappelée d’la mer, des mammifères, des étoiles de mer qui ne vivaient que des misères et qui avaient des rêves amers.
J’ai entendu une discussion quidisait que la pollution est la solution et notre amie pour la vie.
J’me suis interposée, posée pour causer et nous mobiliser et j’ai proposé.
Je leur ai expliqué quec’n’est pas compliqué de ne pas s’moquer, il faut s’impliquer et indiquer que la pollution n’est pas vraiment une solution.
Je leur ai dit qu’elle polluait nosocéans et même si la mer n’a pas d’chair, elle est vivante, elle et ses poissons malicieux à cent mille lieues au milieu de merveilleux et précieux lieux.
Mais lapollution les a écrasés, et j’ai proposé de la valorisée par le chant, j’suis montée sur une tour pour faire mes discours sans détour. Mais rien ne marchait, les océansdisparaissaient. Et puis un jour en marchant dans la rue, déçue, vaincue, abattue, j’ai entendu derrière moi un tam-tam, une soit disant histoire de slam, j’aiessayé et ça a été, les gens m’ont consulté et les océans ont été sauvés. Et vous savez, maint’nant en Martinique sous les tropiques, à coté des boutiques exotiques,féeriques, j’entends les océans me remercier, j’ai apprécié et j’ai recommencé à négocier. Mais nous n’avons pas terminé, nous sommes déterminés, il faut l’exterminer,la laminer pour sauver notre bel océan sans désagrément mais avec l’agrément des poissons volants.
Arrêtez, vous les polluants, préservez notre bel océan.
tracking img