Lecture analytique ronsard, comme on voit sur la branche au moi de mai

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (492 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ronsard, Les Amours (1578)

Les poètes ont souvent célébrés leur maîtresse dans leurs œuvres. Le poème de Ronsard Comme on voit sur la branche tiré du second livre Les Amours en 1578 est àl’origine un poème de commande pour le roi Henri III. En effet, celui-ci lui commande de faire l’éloge funèbre de Marie de Clèves qui vient de mourir. Cependant ce poème est également un poème personnel, carce deuil rappel à Ronsard un amour de jeunesse, une jeune paysanne du nom de Marie Dupin. En effet cette jeune femme est décédée en 1573 et le poème lui est écrit en 1574.

Idées à retenir :

-Lacomposition du poème : La majorité du sonnet est consacré à la beauté de Marie. Les deux quatrains ainsi que le deuxième tercet à partir du vers 13 sont occupés par le comparant : La rose. Ce sonnetest rigoureusement articulé en deux étapes, en effet le comparant dans les deux quatrains et le comparé dans les deux tercets. Les deux mouvements de la comparaison sont soulignés pas la conjonction « comme »
- La femme et la rose sont confondues en une seule et même réalité : Dès le vers 2 le terme « jeunesse » est attribué à la rose alors que normalement on emploi ce terme pour un être humain.Les qualificatifs du vers 2 : «  En sa belle jeunesse, en sa première fleur) sont repris au vers 9 par «  en ta première et jeune nouveauté ». Ronsard renouvelle leterme de thème de la femme en opérant une fusion entre le comparé (la femme) et le comparant (la fleur)
- Les hyperboles : Vers 6 : Une seule fleure parfume «  les jardins et les arbres ». V 10 : « Quand la terre et le ciel honorait ta beauté » l’univers entier reconnaissait la beauté de la jeune femme
- Le poète évite tout les éléments macabres : L’agonie de la jeune femme est transportéedans le monde végétale. Le poète ne parle pas précisément de la mort de la jeune femme mais la compare plus tôt à une rose qui fane peut à peu ce qui donne un effet de languissamment au lieu de...
tracking img