Lecture Analytique ROUSSEAU, "Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (914 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
29 / 09 / 2011 Séance n°5
Lecture analytique surun extrait du « Discours sur l’origine (…) les hommes » (1755) de ROUSSEAU
INTRODUCTION :
Présentation du texte : Jean-Jacques Rousseau, né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 àErmenonville, est un écrivain, philosophe et musicien de langue française. Il est à l’origine de nombreuses œuvres comme le « Discours sur les sciences et les arts » datant de 1750, « Du Contrat Social »datant de 1762, « Emile » datant de 1762 et « Les Confessions » datant de 1765-1770.

L’ancien stoïcisme (-300 avant Jésus Christ)
Stoïcisme romain de l’époque impériale : Sénèque (1er siècleavant Jésus Christ) ; Epictète (1er siècle de notre ère) ; Marc Aurèle (2ème siècle de notre ère)
La doctrine stoïcienne désigne un art de bien vivre et pour trouver le bonheur, il faut arriver à resterindépendant vis-à-vis des circonstances extérieures et de faire preuve d’un détachement à l’égard des choses. Caractère du stoïcien : qui ne craint rien et qui reste indifférent et impassible.L’ataraxie qui signifie « absence de troubles » apparaît chez les stoïciens et désigne la tranquillité de l’âme résultant de la modération et de l’harmonie de l’existence.
Rousseau introduit la figure du bonSauvage afin de montrer que le bonheur en accord avec la nature est incompatible avec une vie en société. Il va approfondir dans son discours sa réflexion sur l’état de nature et l’état de culture.Problématique : Comment Rousseau en opposant rigoureusement le mythe du Bon Sauvage à la réalité de l’homme social dénonce-t-il le malheur dans lequel l’homme civilisé s’est enfermé ?
Axes :
I) Unessai à visée polémique :
II) La critique sociale :
I) Une plaidoirie à visée polémique :
1°) L’énoncé d’une démarche :
C’est un texte philosophique qui représente bien le XVIIème siècle où...