Lecture analytiques l'assomoir d'emile zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (692 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’assomoir Emile Zola

Intro: Publier en 1877, serie des rougons maquart, roman consacré au monde ouvrier.
«Premier roman sur le peuple qui ne mente pas et qui ait l’odeurdu peuple»
Il restitue ke comportement, les moeurs, leurs facon de parler, et montre les ravages du a la misere et l’alcoolisme.
Dans cet extrait, Gervaise belle et travailleuse est quittée parson mari et se remari avec Coupeau, un ouvrier. Coupeau tombe du toit et sa convalescence est longue.
Nous etudierons tout d’abord l’ennivrement progressive de G, puis en seconde partie lareprésentation naturaliste des effets de l’alcool.

I- L’ennivrement progressif de Gervaise.

A/ Elle ne veut plus lutter
Sa vie n’est que misere, l’alcool n’est que le seul plaisir auquel elle peut avoiracces. On peut comprendre qu’elle ne veut plus lutter contre tt ce qu’il se passe dans sa vie.
Jeu de mot : «dans le nettoyage de la monnaie» l.7

B/ Manifestation physique et psycho del’alcool

Physique:
Sensation de chaleur, transpiration «corsage collé a son dos» l.10
Sensation de bien etre, d’appaisement «envahit d’un bien etre» l.10
Engourdissement de son corps «qui luiengourdissait les membres» l.10
Respiration plus coute, souffle lent «tandis qu’elle respirait tres court, sans ettoufement» l.17
Fatigue ressentie, endormissement «ses paupieres se fermaient un peu» l.17et aussi «goutant la jouissance du lent sommeil dont elle etait prise» l.18
L’odorat est brouillé «l’odeur ne la genait plus, au contraire, elle avait des chatouilles ds le nez, elle trouvait queca sentait bon.» l.16 qui prouve qu’une odeur désagreable avant, lui parait sentir bon.
Le champs de vision est brouillé aussi «les yeux perdus» l.11 ou encore «elle ne vit plus que coupeau et sescamarades»
Psycho:
Euphorie de Gervaise du a l’alcool «elle riait a l’assomoir» l.13 ou encore «Elle rigolait toute seule» cette phrase nous montre qu’elle rit toute seul et sans raison....
tracking img