Lecture cursive de martin eden

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3590 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture
Cursive de
« MARTIN EDEN »
de

Jack LONDON

Synthèse n°1 :

Martin EDEN jeune ouvrier est invité par arthur MORSE jeune homme issue de la bourgeoisie ,pour le remercier de lui avoir sauvé la vie lors d’une bagarre.De part cette invitation il rencontre « une créature étherée »(p15)qui n’etait autre que ruth ,la soeur de son hôte.Dès cette première rencontre martin fut comme sousl’emprise de cette femme et « elle remplissait déjà tout son horizon »(p21) .A cette instant précis la vie de martin va prendre une tournure plus que suprenante.
Tout d’abord martin, suite à cette rencontre décide de se mettre au niveau de ruth.Pour cela il décide de s’instruire « c’etait à lui de s’habituer à ce nouveau monde »(p21).Il remplit donc son avenir de toutes nouvelles perspectives pour« devenir digne d’elle »(p31).peu à peu martin s’impregne des codes de cette bourgeoisie à laquelle il veut prendre part ,il apprit donc les bonnes manières ,les bases de la culture générale et même les soins corporels , « il apprenait la vie dans les livres »(p40).Grâce à son apprentissage, martin fait preuve d’intelligence,peut tenir une conversation avec un vocabulaire soutenu car« il avaitpotassé le dictionnaire et ajouté vingt mots par jour à son vocabulaire »(p92) .De plus « ruth l’aidait à parler correctement corrigeait son anglais et lui fit commencer l’arithmetique »(p83),ruth lui était d’une grande aide ,elle jouait en quelques sortes un rôle de professeur.D’ailleurs ce proffesseur fut extrement surpris par les progrès de son élève et « en lisant browning,elle s’etonnait desetranges interpretations qu’il donnait a certains passages[...]avec sa seule connaissancede l’humanité et de la vie,il donnait des interpretations souvent bien plus justes que les siennes »(p85,86).Puis au fil de son apprentissage martin fit pris d’envie de s’essayer à la litterature,alors, pensant que ses nouvelles se vendraient et lui rapporterait bien ,il se mit à l’ouvrage.
Mais l’apprentissagede martin comme je l’ai dit auparavant a été commendité par son brûlant amour pour ruth,car au XVIIIe siècle ,le fossé entre la bourgeoisie et la classe ouvrière était si grand qu’il éetait inconcevable d’envisager un mariage entre ces deux classes.Pourtant martin l’aimait il le savait, « Enfin il l’avait rencontrée ,celle à laquelle il avait peu pensé[...]mais qu’il avait attendue inconsciemmentpeut-être ,et qui devait venir »(p37).Mais pour ruth tout n’etait pas aussi clair, « il l’éffrayait » (p19)et , en même temps ,elle se sentait irrésistiblement attirée par lui mais « elle ignorait qu’elle le désirait »(p75) car cet être qu’elle était n’était qu’un oisillon tombé du nid et , incapable de définir nettement l’Amour.Mais «  la rapidité des progrès de la part de martin était pour elleune source de surprise et d’intérêt.Elle découvrait en lui des possibilités insoupçonnées, qui fleurissaient tous les jours comme des plantes dans un sol fertile »(p85).De plus « martin etait pour elle un source de surprises et d’intérêts »(p85 )martin avait réussi à attirée ruth dans ses filets.
Dans cette première partie de la lecture cursive nous pouvons constater que l'’apprentissage demartin et sa relation amoureuse sont provoqués par un seul et même élement qui n ‘est autre que ruth.Cette jeune-femme est pour martin l’élément declencheur d’une envie insassiable de connaissance et de succès et en même temps l’être que martin avait attendue ,c’est-à-dire l’amour de sa vie.Nous pouvons aussi observer un autre trait de la personnalité de Ruth,cette dernière et très possessif et prendun malin plaisir à recréer Martin à sa guise

Synthèse n°2 :

Durant la 2e partie de la lecture cursive de Martin EDEN nous pouvons remarquer un vive changement dans les relations de Martin EDEN et ruth MORSE,car dans ces pages martin et Ruth devienne intime.prétextant pourtant « je ne suis pas amoureuse de lui »(p192)cette dernière finit dans ces bras.Mais ce ne fut pas si facile que...
tracking img