Lecture des villes - formes et temps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2041 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture des villes: Formes et temps
Marcel Roncayolo

Marcel Roncayolo, est un urbaniste et géographe français né en 1926 à Marseille. Il est à la fois un enseignant, un chercheur et un "homme d'influence".
En effet, la recherche urbaine, en France a bénéficié et bénéficie encore de sa perspicacité à saisir des thèmes "porteurs" et à repérer et encourager de nouveaux talents. Il veut avanttout comprendre cet "urbain généralisé". La parole est importante pour lui, car il veut convaincre, et amener à discuter pour cela, il n'hésite pas à se positionner. Son franc-parler est salutaire et oblige l'interlocuteur, à son tour, à se redéfinir. La pensée n'est jamais figée; la connaissance, même historique, est régulièrement revisitée, corrigée, modifiée. C'est à cette réévaluation (etinvention) des savoirs sur la ville qu'il nous invite.
Dans ses études de la question urbaine, il prend souvent une démarche historienne. Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et professeur à l’université Paris X Nanterre, il a dirigé l’Institut d’Urbanisme de Paris et a notamment participé ou publié :
- Histoire de la France urbaine (Le Seuil)
- Les Grammaires d’uneville (éditions de l’EHESS)
Marcel Roncayolo s'est consacré à l'étude des phénomènes urbains, à l'analyse des formes matérielles et sociales de la ville, de ses paysages et de ses représentations, en les inscrivant dans une perspective plus large et historique, à l'instar de l'école des Annales, et dans la continuité de Lucien Febvre, Ernest Labrousse et Maurice Halbwachs.

Lecture des villes.Formes et temps (2002) aux éditions Parenthèses, est un recueil composé de 24 textes publiés de la fin des années cinquante au début de la dernière décennie (sévère sélection d’une grande bibliographie).
Articles, préfaces ou entretiens, témoignent des influences et des démarches qui ont conduit Roncayolo à faire des études urbaines un croisement de toutes les sciences sociales. Même s’il ne sepositionne pas vraiment, la ville n’est pas pour lui un objet scientifique de la géographie et un objet scientifique de l’histoire, mais la même construction regardée sous des angles différents. Parmi ces regards, ceux portés par les sociologues du premier tiers du vingtième siècle, et avant tout M. Halbwachs, ont eu une influence considérable sur les démarches de Marcel Roncayolo.
Les textestraduisent un intérêt constant pour la ville en ses mutations qu'on peut approcher dans ses formes et dans ses temps. Car, comme il n’y a pas qu’une seule lecture de la ville, il y a au contraire, une certaine pérennité des processus qui mettent en avant les acteurs et les structures physiques à travers des temps différents (fabrication, usages et pratiques).
Les articles sont regroupés par thèmes.Chaque partie commence par une introduction justifiant le choix des textes. La première partie observe comment la ville a été pensée, par qui et dans quelle mesure ces représentations-projets ont pu tracer des perspectives, inégalement suivies par la réalité de la forme urbaine, depuis le XVIIIème siècle. La deuxième partie, montre les rapports entre les fonctions urbaines et les formes de la ville,avec Marseille comme objet essentiel, de la ville-port à la capitale régionale. La troisième partie présente les différents temps de la ville, du conjoncturel à la longue durée. Enfin, la dernière partie, replace l’étude urbaine au sein des différentes disciplines, avec pour terminer la part des représentations dans l’évolution à long terme de Marseille et de Paris.
Les différents textesprésentés dans ce recueil ont pour but de comprendre les étapes successives d’un long et complexe cheminement intellectuel que l’auteur veut dévoiler.
L’importante masse d’information que contiennent les articles a pour objectif premier de comprendre les différentes approches de Marcel Roncayolo, dans le but de transmettre des éléments de méthode qui permettent l’abstraction et la conceptualisation...
tracking img