Lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comprendre le non-usage technique : réflexions théoriques
Article inédit. Mis en ligne le 16 octobre 2006.

Feirouz Boudokhane
Feirouz Boudokhane est doctorante en Sciences de l’information et de la communication au sein du Grem (Groupe de recherche et d’étude sur les médias) à l’université Michel de Montaigne, Bordeaux 3. Elle prépare actuellement une thèse intitulée « L’Internet refusé :étude sur le non-usage du réseau » sous la direction d’André Vitalis.
Plan Introduction La notion d’usage et de non-usage Comment expliquer le non-usage technique ? Les facteurs explicatifs du non-usage liés aux caractéristiques de la technique Les caractéristiques de l’individu permettant de déterminer le non-usage Conclusion Références bibliographiques

INTRODUCTION
Les usages des TIC(Technologies de l’Information et de la Communication) ont fait l’objet de plusieurs recherches et approches sociologiques. On cite à titre d’exemple la théorie de l’appropriation (Chambat, Proulx), la socio-politique des usages (Vitalis, Vedel), etc. Les études sur les technologies semblent en effet très focalisées sur les questions d’usage et d’usagers, oubliant souvent la problématique du non-usage.Malgré son importance ce dernier a été peu étudié par les chercheurs en sciences de l’information et de la communication. Pourtant, il doit être considéré, selon nous, comme un phénomène à ne pas sous-estimer. Il ne faut pas prendre le non-usage comme un comportement irrationnel de la part d’individus incapables de faire face aux technologies mais comme un acte qui doit être expliqué. Cet articlepropose ainsi de fournir une réflexion sur cette question. Il s’agira d’essayer de comprendre ce phénomène. La question principale posée dans le cadre de ce travail est comment expliquer le non-usage technique ? Pour trouver des éléments de réponse à notre problématique, nous prendrons appui sur des études appartenant aux champs de la sociologie (notamment la sociologie de la diffusion et celle de laconsommation), de la psychosociologie, des sciences de gestion et des sciences de l’information et de la communication.

LA NOTION D’USAGE ET DE NON-USAGE
Avant de poursuivre plus avant dans notre travail, la notion d’usage doit être déterminée afin de pouvoir préciser celle de non-usage. Le concept d’usage connaît une pluralité d’acceptions et renvoie à un continuum de définitions. PourPierre Chambat, l’ambivalence qui entoure cette notion tient au fait qu’elle est utilisée à la fois pour « repérer, décrire, et analyser des comportements et des représentations relatifs à un ensemble flou : les NTIC » (Chambat 1994, p. 250). Pour Philippe Breton et Serge Proulx, l’usage renvoie à un ensemble de définitions allant de

FEIROUZ BOUDOKHANE

Comprendre le non-usage technique :réflexions théoriques

« l’adoption » à « l’appropriation » en passant par « l’utilisation » (Breton et Proulx 2002, p. 255). L’adoption est étudiée par la sociologie de la diffusion et de la consommation. Elle est considérée comme le premier temps de l’usage, en amont de l’appropriation et se résume souvent à l’achat et la consommation. L’utilisation, qui renvoie au simple emploi d’une technique dansune situation de face-àface avec l’outil, est plutôt étudiée par les cognitivistes et les ergonomes. L’appropriation de la technique est essentiellement traitée par les sociologues des usages. Elle exige selon Proulx et Breton, la réunion de trois conditions sociales. Pour s’approprier un objet technique, l’individu doit en effet démontrer un minimum de maîtrise technique et cognitive de cet outil.Cette maîtrise devra s’incorporer de manière créatrice à ses pratiques courantes. Par ailleurs, l’appropriation doit pouvoir donner lieu à des possibilités de détournements, de réinventions, voire de contributions directes des usagers à la conception des innovations techniques. Le refus et la résistance à une technologie sont des formes de non-usage. Face aux techniques qui nous entourent, il...
tracking img