Leonard de vinci

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2244 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]
[pic]

SOMMAIRE

I) Leonard de Vinci nait dans le foyer p1
de l’humanisme

II ) Leonard de Vinci et son parcours p2
historique en Italie

III) Leonard de Vinci en France p3-4

IV) Ses œuvres

I) Leonard de Vinci nait dans le foyer de l’humanisme

Le XIVe siècle voit unesérie de catastrophes précipiter l’Europe vers une récession économique. La « période médiévale chaude » se termine, et commence le petit âge glaciaire. Ces changements climatiques provoquent une baisse significative du rendement agricole, conduisant à des famines répétées, accentuées par la croissance rapide de la population au début du siècle. La Guerre de Cent Ans entre la France etl’Angleterre perturbe le commerce de l’Europe au nord-ouest
C’est pendant cette période d’instabilité qu’apparaissent les premières figures de la Renaissance
En décimant plus d’un tiers de la population européenne, la peste noire laisse derrière elle une population plus riche, mieux nourrie, et qui a incontestablement plus d’argent à dépenser en produits de luxe comme l’art et l’architecture.
Les premiersavancée dans le domaine de l’art se font vers 1300 avec une art toscan associé a la Rome antique, c’est ce qu’on appelle la Pré-Renaissance.
Puis vers 1400, arrive la Première Renaissance, Pendant cette période et pour la première fois dans l'histoire de l'art occidental, la peinture prend une position prédominante par rapport aux autres genres artistiques
Certains ont pu avancer que ce quecherchait la Renaissance, c'était l'antiquité classique en son art, alors que ce que cherchait l'humanisme c'était l'antiquité classique en ses idées
Au XVe siècle, l’Italie connaît un renouveau socio-économique et culturel sans
égal. Florence, berceau de la Renaissance italienne est aujourd’hui encore la
mémoire vivante de ces splendeurs passées. On construit des palais, on ouvre de grandesperspectives et de nouveaux espaces. La Renaissance souhaite redonner à
l’homme plus de liberté et Florence incarne cet esprit.
Sculptures et peintures illustrent également ces tendances originales : abandon
de la rigidité dans la stature, exaltation de la beauté des corps et des visages,
invention de la perspective linéaire. L’homme et son épanouissement sont au
centre des préoccupationsartistiques, jusqu’à la gastronomie qui gagne ses
lettres de noblesse. Et Florence rayonnante reste, encore de nos jours, une référence culturelle sans égal.
Tout au long du XVème siècle, les peintres maitrisent de mieux en mieux le sens de la perspective linéaire et des proportions. Au XVIème siècle, l’apparition de la peinture a l’huile donne plus de profondeur aux œuvre. De plus le support en boisva être progressivement remplacé par les supports en toile.

II ) Leonard de Vinci et son parcours historique en Italie

Leonard de Vinci est née en 1452, le 15 avril illégitimement de Caterina, une paysanne, et de Messire Piero, notaire, qui devait épouser Albiera Amadori, fille d'un notaire de Florence. Dès son jeune âge, il manifeste des dons artistiques exceptionnels. Il est élevé parson père qui le place en 1470 dans l’atelier de Verrocchio. Il y apprend le dessin, la peinture, les mathématiques, la perspective, la sculpture, l'architecture, Il fait des observations géologiques et assiste régulièrement à des réunions de mathématiciens. Il y côtoie notamment Sandro Botticelli et Pérugin. Il se fait remarquer en peignant pour son maître un ange dans le Baptême du Christ (Muséedes Offices, Florence). En 1472, Léonard de Vinci devient membre de la corporation des peintres de Florence mais reste au service de Verrocchio. Il tire de ses dégradés une nouvelle technique, le sfumato (ambiance vaporeuse qui adoucit les formes). Il peint son premier tableau La Madone à l'œillet (Neue Pinakothek, Munich) en 1476, dernière année qu’il passe sous la direction de Verrocchio...
tracking img