Les éco artisans

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (627 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chambre artisanale des petites entreprises du bâtiment

LA CAPEB – SYNDICAT PATRONAL DE L’ARTISANAT DU BÂTIMENT,

LA CAPEB, OU LA FORCE D’UN VRAI MAILLAGE
DE PROXIMITÉ


La CAPEB, est lesyndicat patronal de l’artisanat du bâtiment, elle compte représente les 362

100 000

adhérents et

000

entreprises artisanales du bâtiment, soit, au sein de la branche Bâtiment, 98

%des entreprises qui emploient moins de 20 salariés.


Par leur nombre, ces entreprises contribuent pleinement au maillage territorial.

UNE ORGANISATION DE PROXIMITÉ Avec 21 CAPEB régionales et

103 CAPEB départementales, la CAPEB agit au plus près des réalités du

terrain, et offre aux artisans du bâtiment un véritable service de proximité.


Les 21 CAPEB régionales représententles artisans dans les instances régionales de décision. Les 103 CAPEB départementales, juridiquement et financièrement indépen –
En bref, Le réseau de la CAPEB c'est → 1 Confédération nationale

dantes, assurent auprès de leurs adhérents une mission de conseil et d’information.

→ 103 CAPEB départementales
→ 21 CAPEB régionales → 4 000 artisans élus → 1 500 collaborateurs → 362 000entreprises représentées → 100 000 entreprises adhérentes

LES ECO ARTISANS PAR MÉTIERS
 

Au sein d’ECO Artisan®, la représentation des métiers est assurée de la manière suivante : - 36.6 % deplombiers chauffagistes et couvreurs


     

- 18.9 % d’électriciens - 16.5 % de maçons-carreleurs - 17.1 % de charpentiers, menuisiers et agenceurs - 4.9 % de plâtriers et professionnelsde l’isolation - 4.9 % de peintres - 0.7 % de serruriers-métalliers - 0.3 %de professionnels des métiers de la pierre

A noter : le « vivier » de potentiel futurs ECO Artisan est loin d’être épuisé,puisque, sur l’année 2009 : 20 488

professionnels ont suivi la formation FEE BAT, et sont
donc fortement sensibilisés aux problématiques de performances énergétiques du bâti.

APRÈS LE...