Les économie européennes en guerre (1914-1918)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (913 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 août 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les économies européennes en guerre (1914 – 1918)
= sujet blanc car la pbque n’apparaît pas
économie → ne pas s’occuper des autres aspects
les économies → importance des variations d’une écoà l’autre
en guerre → ne s’occuper que des belligérants. Mobilisation des économies pour la guerre : la guerre économique = autre front de la guerre.
européennes → colonies à prendre en comptedans la mesure où elles participent aux efforts de guerre
1914 – 1918 → car WWI est la première guerre industrielle : victoire autant (si ce n’est plus) dans les usines que sur le front ?
Voilàpourquoi le sujet est pertinent.
pbque : rôle déterminant des économies dans le déroulement de la guerre.
intro :
La Première Guerre Mondiale (1914 – 1918) est considérée comme la premièreguerre industrielle. Elle touche l’Europe, Russie incluse, c’est-à-dire des pays avancés sur la voie de l’industrialisation. à mesure que le conflit se prolonge, tous les secteurs d’activité sontmobilisés pour atteindre la victoire. Les belligérants doivent encadrer l’économie pour avoir une meilleure efficacité mais aussi pour gérer les tensions dues aux pénuries. la Première Guerre Mondialepeut-elle être considérée comme une guerre entre les économies européennes ? plan
I. Mobilisation des économies
la production de guerre guerre de matériel : équipement du soldat (barda),l’artillerie et l’industrie navale gagnent en technicité. ex : le canon de 75, la grosse bertha… cuirassé, sous-marin, tank, aéronautique, chimie (gaz de combat et matos de protection), mines, grenades…les structures de productions se convertissent à l’économie de guerre : extension de Scheider, Krupp, Wilkinson. D’autres s’y mettent encouragés par la garantis de profits élevés de l’Etat (Renault..)l’irruption de l’état l’état sort de son rôle traditionnel. La guerre oppose des pays industrialisés, l’état prend l’éco en main car elle bouleverse les échanges européens. Les...