Les 5 phases de productions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

INTRODUCTION 2

➢ ITINERAIRE TECHNIQUE 2

LA ROSE 3

MODE DE MULTIPLICATION 4

➢ Le marcottage 4

➢ Image du marcottage du jour 5

➢ Le bouturage 6

PREPARATION DU SOL 7

➢ Le sous-solage, l’amendement, le sillonnage 7

PLANTATION 9

➢ Période 9➢ Comment planter 9

➢ Densité 9

➢ Autres opérations 9

➢ Implantation des marcottes 10

❖ Le paillage, la bagasse 10

ENTRETIEN 12

➢ Désherbage 12

➢ Fumure de couverture 12

➢ Protection phytosanitaire 13

RECOLTE 17

➢ Le conditionnement18

➢ Les roses prêtes à la commercialisation 19

➢ A qui sont destinées les roses 20

➢ Le résultat et la marge de l’activité 21

❖ Le résultat de l’activité 21

❖ Les rendements 21

❖ Les produits de l’activité 22

❖ Calcul de la marge pour l’année 2009 23CONCLUSION 24

ANNEXE

INTRODUCTION

Durant mes périodes d’entreprise au Petit Galion à Trinité, j’ai pu découvrir et acquérir les différentes techniques professionnelles qui m’ont permis d’approfondir mes connaissances.

Mon bac professionnel, « option Horticole », suivi actuellement au CFPPA du Lorrain me donne cette occasion de vous présenter ce dossier dans lequel je relate laculture du rosier sur une parcelle de 1000 m² selon 5 tâches réalisées.

Itinéraire technique

Définition

C’est une combinaison logique et ordonnée de techniques appliquées à une culture en vue d’atteindre un objectif donné de rendement.

La culture dont je vous présenterai se fera sur une parcelle de 1000 m² et définit une organisation rigoureuse et stricte.

➢ Mode de multiplication➢ Préparation du sol

➢ Plantation

➢ Entretien

➢ Récolte

➢ Résultat de l’activité

LA ROSE

Qu’est ce la rose ?
Les rosiers sont des plantes ligneuses, pérennes, qui peuvent survivre facilement plusieurs dizaines d'années. Même en culture, il est fréquent de devoir les renouveler au bout de 7 ans.
Famille : ROSACEE
Genre : Rosa
Espèce : sppVariétés : Couleurs
• Royal Red Rouge
• Raphaéla Rose nuancée
• Véga Rouge
• Marella Jaune
Nom vernaculaire : rose
Il n’y a pas d’espèce déterminée, m’a rapporté mon maître de stage qui s’est spécialisé dans la culture de rosiers.
Les roses possèdent chacune un parfum particulier qui nous enivrent à chaque cueillette, d’où le plaisir de les récolter.MODE DE MULTIPLICATION

Produire en grande quantité une plante dans laquelle la reproduction sexuée n’intervient pas, c’est créer de nouveaux individus sans aucun processus sexué.
C’est la reproduction asexuée dont fait partie : le marcottage, le bouturage, la division de touffes, le greffage et la reproduction in-vitro.
Le marcottage
Le marcottage est une technique de multiplicationvégétative : un rameau, non détaché du pied de mère, est mis en terre afin de provoquer le développement des racines. Le rameau une fois enraciné, sera séparé du pied d’origine (sevrage) et mis en pot. Des plantes développent naturellement des racines au contact du sol.
L’intérêt du marcottage :

Le marcottage permet de multiplier des plantes qui seront semblables au pied mère. Un grand nombre devégétaux peuvent se reproduire ainsi. On applique cette technique aux espèces se bouturant mal, en particulier aux espèces fruitières et ornementales.
Il existe des différentes méthodes de marcottage:
➢ le marcottage par couchage simple,
➢ le marcottage en serpenteau,
➢ le marcottage par buttage
➢ le marcottage aérien avec incision.
➢ Le marcottage chinois.
La méthode...
tracking img