Les algues vertes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2053 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les algues vertes

Introduction

Les pratiques agricoles Bretonnes sont pointées du doigt en terme d’environnement. L’Etat a encouragé depuis plusieurs décennies, à adopter un modèle d’agriculture très productiviste sans tenir compte réellement de l’impact sur l’environnement et notamment sur la prolifération des algues vertes sur les côtes Nord Bretagne.
Or actuellement, l’Etat agit face àce fléau mais un retour en arrière entraînerait une perte considérable d’emplois et de richesses pour cette région.
Pourtant vu l’ampleur de cette « marée verte », il devient urgent de mettre en place des solutions pour éviter tous risques pour l’homme mais également pour maintenir l’économie et l’agriculture en Bretagne.
Ainsi, Mr X, du conseil régional souhaite préserver l’image touristiquedes côtes bretonnes et s’interroge sur la mise en place d’actions pour limiter cette prolifération d’algues vertes.
Il se pose donc une question : « comment stopper ce fléau tout en préservant le développement économique et touristique de la région ? »
A partir d’articles de presse d’actualité, grand public ou agricole, nous verrons, en premier lieu, que les causes de la prolifération desalgues vertes résultent d’un modèle agricole productiviste lié à une politique gouvernementale. Une deuxième partie nous permettra de comprendre les nuisances engendrés par ce fléau et enfin, les diverses solutions proposées pour palier à ce phénomène.

La prolifération des algues vertes résulte d’un modèle agricole productiviste encouragé par une politique gouvernementale

Le phénomène des alguesvertes n’est pas récent dans les Côtes d’Armor et en Bretagne, il existe depuis de nombreuses années. Si l’agriculture s’y est développée, les algues vertes aussi. Aujourd’hui, on qualifie de « marée verte » l’invasion massive de ces algues sur le littoral Breton.
L’élevage intensif de la région est souvent mis en cause. Il faut savoir que ces algues sont naturellement présentes dansl’environnement, qu’elles se développent surtout entre mai et octobre lorsque les eaux se réchauffent. Tout le littoral Breton n’est pas touché, les baies semi-ouvertes sont plus exposées à cette pollution car elles sont pourvues d’un ou plusieurs cours d’eau qui sont le plus sujettes à la prolifération incontrôlable de ces algues. Les plages ayant une faible pente seront également plus exposées audéveloppement de ces algues car le brassage est moins important et l’eau stagne. Comme tout végétal, cette algues a besoin de soleil, mais aussi de deux nutriments: le phosphore et l’azote. Et si le taux de phosphore reste relativement stable, celui de l’azote a largement augmenté depuis quelques décennies. « Si le premier est présent à l’état naturel en milieu marin, le second, pour l’essentiel,provient de l’agriculture. » [1]La principale source d’azote provient donc de l’agriculture.

La Bretagne étant une zone propice à l’élevage, l’Etat Français a incité les agriculteurs à développer leur activité, ce qui a entraîné une augmentation de la teneur en nitrate dans l’eau du fait de cette agriculture.
« La cause du mal est connue : trop d’élevages (60% des porcs, 55% des volailles et 28%des vaches laitières de France) sur une trop petite surface. Les terres sont saturées de déjections animales, utilisées pour les fertiliser et gorgées d’engrais chimiques. » [2] L’apport azoté sur les sols a été trop souvent plus important que les possibilités d’absorption réelles des plantes. Le surplus d’azote a ruisselé vers des rivières et a entraîné leur surcharge en azote. Cet azote s’estlogiquement retrouvé rejeté en mer ce qui permet aux algues vertes de proliférer. Ainsi, le taux de nitrates est passé de 5mg/l au début des années 70, à un taux 8 à 10 fois plus élevé aujourd’hui.
Certes, l’élevage intensif et les pratiques agricoles sont clairement mises en cause dans le développement des algues vertes mais il apparaît également que la mise en œuvre de règlementations...
tracking img