Les ambassaderus holbein

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3680 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Historique [modifier]

Jean de Dinteville (1504-1557), bailli de Troyes et seigneur de Polisy était ambassadeur. Il existe plusieurs autres portraits de Dinteville attribués à Holbein : un dessin conservé à Windsor et une peinture sur bois conservée à Berlin (Portrait d'un homme tenant un luth, 1534 ou 1535, Staatliche Museen, Gemäldegalerie)[1]. Il existe également de lui un portrait au crayonet sanguine de Clouet[2].

Georges de Selve (1506-12 février 1541), (fils de Jean de Selve premier président du parlement de Paris), Évêque de Lavaur, (Tarn), de 1526 (20 ans) à 1540 (34 ans), était lui aussi diplomate, Ambassadeur en Angleterre (1533), auprès de la République de Venise de 1534 à 1535, du pape à Rome en 1536, puis à Vienne, en Allemagne et en Espagne. Il a rendu une visiteprivée à son ami Jean de Dinteville à l'occasion des fêtes de pâques 1533, à Londres, c'est à cette occasion qu'a été peint le tableau.

Dans un premier temps, les historiens de l'art ont cru reconnaître Thomas Wyatt, poète de la cour, et son ami l'antiquaire John Leland. Puis le duc Otto Heinrich et Philippe le Valeureux, de Pfalz Neuburg. L'identification définitive des portraits a été faite en1895 par Mary Hervey[3].

Le tableau est signé et daté en bas à gauche, dans une zone d'ombre : IOANNES HOLBEIN PINGEBAT 1533. Il appartient d'abord à Jean de Dinteville et reste à Polisy, où se trouve son château, jusqu'en 1653, date à laquelle il est transporté à Paris. Il est vendu aux enchères à Paris le 25 avril 1787. Le marchand d'art Lebrun en fait l'acquisition puis le vend en Angleterre en1792. Vers 1808 ou 1809, il entre dans la collection du comte de Radnor à Longford Castle (Wiltshire). La National Gallery l'acquiert enfin en 1890.

La peinture représente Jean de Dinteville, à gauche, ambassadeur de France en Angleterre en 1533, date de la réalisation du tableau. À droite, se trouve son ami, Georges de Selve, évêque de Lavaur qui a été lui aussi occasionnellement ambassadeurauprès de l'Empereur romain germanique, de la république de Venise et du Saint-Siège. Les deux hommes, qui regardent le spectateur de l'œuvre, sont accoudés à un meuble comportant deux étagères et sur lequel sont disposés plusieurs objets qui se rattachent au quadrivium, les quatre sciences mathématiques parmi les sept arts libéraux, soit l'arithmétique, la géométrie, la musique et l'astronomie.Sur l'étagère supérieure, on voit une sphère céleste, des objets de mesure du temps et un livre, disposés sur un tapis rouge aux motifs géométriques complexes. Sur l'étagère inférieure, un globe terrestre, deux livres, un luth et quatre flûtes réunies dans un étui. L'arrière plan est occupé par un rideau de velours vert dont un repli révèle, à peine, dans le coin haut gauche un crucifix qui souventn'est pas présent dans les reproductions du fait de sa position à la marge. Le sol montre un pavage composé de cercles et de carrés où se détache une forme difficilement lisible, mais qui saute aux yeux tant elle semble hors de l'espace de la peinture et qu'on a souvent nommé l'os de seiche. Jean de Dinteville est richement habillé d'un manteau de fourrure, il porte à la main une dague dans unétui, où son âge, vingt-neuf ans, est gravé, un béret sur la tête sur lequel est accrochée une broche comportant la représentation d'un crâne. Du noir de ses vêtements tranche le rouge de ses manches et de sa poitrine où pend à une chaîne dorée une médaille décorée d'un ange, la preuve de son appartenance à l'ordre de Saint-Michel. Georges de Selve est, lui, tout vêtu de noir, enveloppé dans unmanteau de fourrure. Il porte une paire de gants dans la main droite et sa tête porte une coiffe. De Selve passe l'essentiel de son sacerdoce à travailler à la réconciliation au sein de l'Église. La peinture semble donc immortaliser la prise de fonction d'un ambassadeur français fraîchement nommé à la cour d'Angleterre et la visite que lui fait à cette occasion son ami. Ce premier regard jeté sur...
tracking img