Les ambassadeurs 1553

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (681 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Ambassadeurs, HANS HOLBEIN Le Jeune, 1533
Voilà un des chef-d’œuvre de la National Gallery de Londres, grand tableau carré (2x2 mètres), immanquable, peu attractif pourtant à première vue :deux personnages se tiennent immobiles de chaque côté d’un meuble couvert d’objets divers, sans expression, lourds, figés. Au premier plan se détache une forme bizarre et grise.

Il faut alorss’approcher et s’interroger : qui sont ces deux hommes ? Le plus visible, celui de gauche, est Jean de Dinteville, ambassadeur de France nommé par François 1er à Londres pour obtenir le soutien de Henri VIIIcontre l’Empire ; il doit son allure imposante à l’épaisse pelisse doublée d’hermine qu’il porte sur une chemise de soie rouge et à sa médaille de l’Ordre de Saint-Michel ; son manteau est court caril est ambassadeur de « robe courte » (détenteur de pouvoir politique). Il tient un poignard dans sa main droite, sur lequel est inscrit son âge : 29 ans (seulement !).
 A l’occasion des Fêtes dePâques de 1533, il a invité son ami George de Selve à Londres et c’est lors de cette rencontre qu’Holbein, qui a déjà réalisé deux portraits de Jean de Dinteville, a peint cette scène, ou plutôt,cette mise en scène ..
George de Selve a 25 ans ; il est évêque de Lavaur (Tarn) et diplomate : il est donc ambassadeur en « robe longue » (détenteur de pouvoir religieux), et habillé plus sobrementde sombre. Les deux ambassadeurs et amis ne se regardent pas, ils posent sérieusement, imbus de l’importance intellectuelle et sociale qu’ils sont désireux, grâce au décor soigneusement choisi etdisposé autour d’eux, de montrer.
Qui sont-ils ? Des érudits, des hommes de la Renaissance, ainsi que l’atteste la présence d’objets qui représentent toutes les matières du « quadrivium » del’éducation humaniste : le globe céleste et le globe terrestre ( sur lequel on peut lire  le nom du château familial de Dinteville , Polisy !), symboles de l’ouverture au monde, une équerre et un livre...
tracking img