Les ames grises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Présumé coupable : le procureur Destinat Présumé coupable : les deux déserteurs
Arguments de culpabilité Arguments d’innocence Arguments de culpabilité Arguments d’innocence
1. Il estvu sur le lieu du crime
discutant avec la victime. La
récupératrice témoigne contre
lui.
Réf. aux pages : 139 -140 (94)
1. Il aimait beaucoup Belle de
jour. Il lui a demandé de leservir
à table et a souhaité posséder
sa photo + se rend sur la
tombe de sa femme régulièrement.
Réf. aux pages : 41, 75, 228,
256.
1. La foule les désigne comme
étant les assassins.Réf. aux pages : 180
1. L’un nie les faits et semble
sincèrement surpris de ce qu’il
apprend. L’autre déclare être
coupable, mais on comprend
qu’il n’a rien commis (il ignore
tout dela victime et du meurtre).
Réf. aux pages : 183 - 185
2. Le narrateur manifeste ses
soupçons à plusieurs reprises.
+ Destinat prononce des phrases
ambiguës concernant la
laideur etla beauté (p.229)
Réf. aux pages : 149 – 150,
218 , 224, 229, 268
2. Il ne désire plus condamner
des gens à mort. Condamner à
mort le révulse après la mort
de Lysia.
Réf. aux pages: 105 - 106
2. L’un des deux, Le Breton, a
déjà commis une agression et
un viol sur une fillette de 13
ans.
Réf. aux pages : 271
2. Les aveux du Breton n’ont
lieu que sous latorture.
Réf. aux pages : 198 – 199
3. Il y a trois morts inexpliquées
dans son entourage. Il y
a les trois photos découpées
des mortes dans le carnet de
Lysia.
Réf. aux pages : 265 - 2683. C’est un homme respectable
qui incarne la Justice.
Réf. aux pages : 14 - 15
3. Le Breton a sur lui un billet
de cinq francs ayant appartenu
à Belle de jour.
Réf. aux pages : 2153. Le narrateur doute de la
culpabilité des deux déserteurs.
Il se rend compte que la
torture a rendu le Breton fou et
que ses aveux n’ont aucune
valeur.
Réf. aux pages : 213 - 214
tracking img