Les amour de ronsard - question transversale sur l'eloge de la femme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1363 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Question Transversale

En quoi ces cinq poèmes constituent-ils un éloge de la femme?

Les cinq textes que nous allons étudier sont tous écrits par Pierre de Ronsard , au 16eme siècle. Ce sont des poèmes , écrits pour séduire les élus du cœur de Pierre de Ronsard. Ils sont tirés du recueil Les Amours , et plus précisément , les Amours de Marie , et Second livre des Sonnets pour Hélène.
Cespoèmes sont écrits dans le but de plaire aux femmes dont ils sont destinés , dont Marie Dupin et Hélène de Surgères. Dans l'analyse de ces cinq poèmes , nous devons dégager en quoi chacun constitue un éloge de la femme.

Le premier poème analysé sera celui qui commence par « J'aime la fleur de Mars, j'aime la belle rose... ». Il est tiré des Amours de Marie. Dans chacun des poèmes de Ronsard , onretrouve certain thèmes requérants qui mettent en valeur la beauté de la femme , donc des thèmes qui constituent un éloge de la femme. D'abord le thème de la nature , notamment les fleurs « la fleur de Mars , la belle rose » «J'aime un jeune laurier ». Ces fleurs sont connus pour leur beautés , leurs couleurs vives, leurs douces odeurs... Ronsard attribue donc ces qualités à la femme. Ensuitenous retrouvons un thème inspiré de la Grèce Antique. La femme dans les poèmes de Ronsard est souvent comparé à une Déesse , et en particulier Vénus. « à Vénus la Déesse » et « Phoebus l 'arbuissau ». Vénus était la déesse de l'amour et de la passion et de la beauté , et Phoebus (ou Apollon ) était le Dieu de la lumière , du chant et de la poésie , le genre dont on parle ici . On parle de Phoebus icicar c 'est son amour unilatéral et non désiré pour la nymphe Daphné qui causa cette dernière à supplier son père , un Dieu-fleuve de la sauver , et dont elle fut métamorphosée en laurier. L'auteur dédie donc tout ces nobles qualités , la beauté , la passion , l'amour , le chant , la musique et surtout la poésie aux femmes , constituant un éloge de la femme. Il y a aussi un champ lexical trèsmélioratif qui concerne la femme dans ce poème : « paix » l 4 , « liberté » l 10, « belle » . Tout ceci met en valeur la femme , constituant un éloge.

Le deuxième poème analysé est celui qui débute par « Je ne veux comparer tes beautés à la Lune... ». Il est tiré du Second livre des Sonnets pour Hélène. Nous pouvons retrouver les mêmes thèmes qu'il y avait dans le premier poème de Ronsard étudié :dont la nature et l'inspiration de l'époque de la Grèce Antique . Tout d'abord , la nature . Nous retrouvons deux éléments de la nature en particulier dans ce poème et ils viennent tous du domaine céleste. Il y a répété deux fois « Lune » l 1 et 2 , et deux fois le « Soleil » l 3 , et puis il y a le terme « Astre » l 8. Malgré les connotations naturels de ces éléments , nous pouvons aussi voirqu'il peuvent avoir des connotations historiques , grâce à la majuscule. Les Grecs , dont Ronsard s'inspire , avaient des Dieux Lune , Soleil , et Astre , et la majuscule nous permet de voir qu'il y a une personnification , et nous pourrions supposer que cela fait référence aux Dieux Grecs. Il y a aussi des références flagrantes à la religion des Grecs de l'Antiquité , dont «  tu es Pallas , ou bienl'une des Grâces ». Pallas était un épiclèse de la déesse Athéna , tel Athéna niké . Pallas Athéna signifiait « Athéna la sage » , donc Ronsard dit que la femme est aussi sage qu'une Déesse. Les Grâces etait connues pour leur Grâce et élégance , dont deux autres qualités que Ronsard évoque , et ce mot est tout a la fin de la poésie , donc il est mis en valeur. Ce poème constitue aussi un éloge dela femme.

Le troisième poème que je vais analyser sera celui qui commence par « Je vois mille beautés , et si n'en vois pas une... ». Il est aussi tiré du Second Livre des Sonnets pour Hélène. Encore une fois , les mêmes thèmes y sont , dont l'influence de la Grèce Antique , mais cette fois il y au beaucoup plus de références aux différents Dieux , comme «  mon Destin , mon Ciel , et ma...
tracking img