Les anesthesiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES ANESTHESIQUES

I) Généralités et définitions
En AG, on utilise des médicaments qui agissent au niveau du SNC, donc des médicaments qui traversent la barrière hémato-encéphalique.
Les effets de ces médicaments sont liés à leur action directe sur des aires corticales et les centres nerveux supérieurs.

EN AL, utilise des médicaments qui agissent en périphérie. Ces médicamentssuppriment la conduction des influx nerveux sensitifs nociceptifs de la périphérie vers les centres nerveux supérieurs donc, action sur les fibres centripètes.

Dans les deux cas, on a une abolition des sensations douloureuses.

1) Qu’est-ce que l’anesthésie ?
= perte de la sensibilité permettant la réalisation d’un acte diagnostic ou thérapeutique douloureuse.
- AG = induit un état comparable àcelui d’un sommeil profond par injection de médicament et/ou par inhalation de gaz
- Anesthésie locorégionale = seule la portion du corps qui va subir l’intervention va être anesthésiée.
On va distinguer :
-Anesthésie locorégionale centrale : rachianesthésie et anesthésie péridurale
-Anesthésie locorégionale périphérique : anesthésie tronculaire (insensibiliser un membre ou un segment demembre)
- Anesthésie locale = injecter un anesthésique local juste au niveau de la région à opérer

2) La consultation d’anesthésie et la visite pré anesthésique
La consultation d’anesthésie est obligatoires plusieurs jours, avant de recevoir n’importe quel type d’anesthésie
La consultation d’anesthésie est effectuée par un médecin anesthésiste qui ne sera peut-être pas celui qui feral’anesthésie
La consultation a pour but de renseigner sur les ATCD chirurgicaux ou médicaux, prendre connaissance des traitements en cours, allergies et permet également le cas échéant de demander des examens complémentaires et de proposer au patient la technique d’anesthésie qui sera adaptée pour le patient.
On va expliquer :
- Le déroulement de l’intervention
- Des risques éventuels encourusAfin d’avoir le consentement du patient.

La visite pré-anesthésique est toujours effectuée par un médecin anesthésiste réanimateur, dans les heures qui précèdent l’intervention. Elle permet de confirmer la technique qui était programmée ou de la modifier par rapport aux examens complémentaires.

3) Surveillance pendant l’anesthésie et au réveil
- Pendant et après l’anesthésie est soussurveillance continue
- Equipement des salles avec matériel adéquat et adapté
- Matériel vérifié avant chaque utilisation
Une IADE peut intervenir mais reste sous la responsabilité du médecin anesthésiste réanimateur.

II) Les anesthésiques généraux

AG = médicaments pour obtenir une perte réversible de la conscience et de la sensation douloureuse chez un patient dans un but thérapeutique,chirurgical ou diagnostic.
Ils associent narcose (sommeil profond) et analgésie. Association de différents médicaments pour obtenir ces deux effets conjugués :
- AG volatils halogénés + myorelaxant
- AG intraveineux + myorelaxant
- Morphiniques + myorelaxant

Adjonction de curares est indispensable pour obtenir une relaxation musculaire.

1) Définition
Anesthésie = privation desensibilité
La narcose est obtenue par des médicaments AG hypnotiques administrés par voie IV ou par voie inhalée.
L’analgésie est obtenue au cours d’intervention chirurgicale par des agents morphiniques puissants.
Le relâchement musculaire total est obtenu grâce à l’utilisation des agents myorelaxants = curares

Tous ces agents utilisés dépriment les centres de la régulation ventilatoire d’oùla nécessité d’une assistance ventilatoire indispensable.

2) Les étapes de l’anesthésie
L’AG se décompose en 3 phases :
- Induction : permet d’obtenir un sommeil suffisant afin de réaliser une intervention. On administre par voie V ou inhalée des agents hypnotiques
- Entretien : phase au cours de laquelle on réalise l’intervention chirurgicale. L’anesthésie est assurée par un apport...
tracking img