Les apologues

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1597 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Français : Dissertation

Sujet :
Peut-on dire que le conte et l'apologue sont, comme le miroir du pèlerin dans le texte de J. Cazotte, des « inventions » qui permettent de voir le monde « tel qu'il est » ? Vous répondrez en vous appuyant sur les textes que vous avez étudié et vos lectures personnelles.

Un apologue est un récit argumentatif souvent bref et dont le but est à la fois de plaireet instruire, « Placere et docere » avait déclaré le poète latin Horace. Il peut se présenter sous de nombreuses formes diverses telles que le conte, la fable, l'utopie, le conte philosophique ou la parabole. Durant l'enfance, il est très courant de lire des contes ou des fables qui font alors rêver voire amusent le jeune enfant, ceux-ci comportent le plus souvent une morale plus ou moinsimplicite que l'on découvre plus tard. C'est donc dans cette morale instructive que l'on va trouver le rôle didactique du conte et de l'apologue. Peut-on dire que le conte et l'apologue sont, comme le miroir du pèlerin dans le texte de J. Cazotte, des « inventions » qui permettent de voir le monde « tel qu'il est » ? L'apologue a t-il pour unique but de charmer son lecteur ou permet-il égalementd'instruire en critiquant et faisant prendre conscience du monde qui l'entoure ? En premier lieu, nous nous intéresserons à la forme plaisante que constituent le conte et les apologues en général. Dans une seconde partie, nous verrons qu'ils sont comme le miroir du pèlerin un moyen de voir le monde tel qu'il est, d'ouvrir les yeux sur la société.

Au cours de cette première partie nous allons montrerque l'apologue et le conte doivent être plaisants. Tout d'abord, l'apologue entraîne le lecteur dans un cadre spatiotemporel souvent vague, peu défini mais inventif. La forme la plus connue du début d'un conte, le fameux « il était une fois » indique un manque de précision dans le temps, ainsi on ne sait pas exactement quand se situe l'histoire. Cette tournure renvoie le lecteur à un temps qui n'ajamais existé ou qui est très lointain, cela contribue à le faire rêver, imaginer une période autre que la sienne ou au contraire transposer le récit dans son époque. Ensuite, le lieu dans lequel l'intrigue est menée est lui aussi imprécis ou alors extraordinaire. Par exemple, dans les Lettres persanes de Montesquieu, publiées en 1721, l'histoire du peuple Troglodyte se déroule dans un lieulointain, inconnu tout comme le suggère le nom de ce peuple. En effet, le terme troglodyte désigne une personne habitant dans des cavernes ou des grottes. Aussi, dans le conte Candide de Voltaire, le lieu de l'Eldorado où arrivent Cacambo et Candide lors de leur voyage paraît irréel, extraordinaire. Tout dans ce lieu est magique grâce à l'exotisme et la richesse qu'il dégage : en effet, la nourritureabondante présente de nombreux animaux comme des singes ou encore des oiseaux multicolores. Aussi, la quantité d'or et de pierres précieuses amène le lecteur du conte à s'évader de son monde pour se transporter dans l'Eldorado décrit. De plus, les personnages sont souvent merveilleux ou exceptionnels dans leurs valeurs morales et physiques. Les qualités des personnages sont souvent vantées, commedans le célèbre conte Cendrillon de Charles Perrault. Dans ce conte, la héroïne est belle, douce, dotée d'une belle voix au contraire de ses deux sœurs qui sont grosses, fières et affublées de grands pieds. L'accumulation de ces qualités chez Cendrillon la rende d'autant plus plaisante que son histoire. Aussi, le merveilleux chez les personnages des apologues ou des contes se retrouve dans cespersonnages souvent tirés du fantastique ou l'imaginaire prend le pas sur le réel, on retrouve des sorcières, des ogres, des fées, des animaux ayant la faculté de parler comme dans les Fables de La Fontaine. Ces personnages font peur, font sourire, sont admirés ou blâmés mais dans tous les cas, ils inspirent des sentiments chez la personne qui partage le conte et ils contribuent à donner une forme...
tracking img