Les arts au temps de nicolas copernic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

L’astronome Nicolas Copernic est né en 1473 à Torun, en Pologne. Il est reconnu principalement pour sa théorie sur le mouvement de la Terre et des planètes. En effet, il fut le tout premier à proposer un système héliocentrique, le système Copernic, affirmant que toutes les planètes tournent autour du Soleil, la Terre étant une planète comme une autre. Il expliqua le jour et lanuit par la rotation de la Terre sur elle-même. Évidemment, sa théorie fut immédiatement rejetée puisqu’elle vint mettre en doute la vision médiévale de l’homme au centre de l’univers conçu pour lui. Malgré tout, elle ébranla et marqua son époque, et elle ouvrit la voie à d’autres astronomes tels que Rheticus, l’unique disciple de Copernic de tout son vivant. Nicolas Copernic s’éteint en 1543 et ilest aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands génies de la Renaissance.

De son vivant, Copernic a certainement pu entendre, lire et voir des œuvres extraordinaires. Trois œuvres d’artistes différents seront abordées dans le texte qui suit. Premièrement, l’Annonciation du très notoire peintre Leonardo Da Vinci sera analysé. Deuxièmement, l’Introitus du Requiem Missa Pro Defunctis dufameux compositeur portugais Pedro de Escobar sera examiné. Et troisièmement, il sera question du premier livre intitulé « Les horribles et épouvantables faits et prouesses du très renommé Pantagruel Roi des Dipsodes, fils du Grand Géant Gargantua » écrit par François Rabelais, savant auteur français.

Contexte

Nicolas Copernic a vécu au temps de la Renaissance. Cette période marquant del’histoire, qui prend sa source à Florence en Italie et se propage vers le nord et l’ouest en Europe, est caractérisée par divers aspects. Premièrement, au niveau philosophique, on en est à l’ère de l’humanisme. Toute pensée consiste à valoriser l’homme en le plaçant très souvent au centre de l’univers. Deuxièmement, au niveau religieux, l’Europe est en pleine réforme qu’on nomme la Réforme protestante.Cette crise apparaît en Allemagne quand Martin Luther se fait excommunier après avoir rédigé 95 réformes religieuses concernant entre autres les indulgences de l’Église. On prône désormais l’apprentissage de la religion catholique par la Bible. Troisièmement, socialement parlant, le statut de l’artiste (peintre, écrivain et compositeur) change. Il est maintenant considéré comme un créateur et ilest respecté pour son savoir et sa capacité de représenté le réel, chose très importante durant la Renaissance. Quatrièmement, au niveau culturel, l’Europe change énormément. La chute de Constantinople provoque les grandes explorations et la mise au point de l’imprimerie rend le livre plus accessible et, par le fait même, permet aux gens de se cultiver eux-mêmes. La Réforme protestante estégalement mieux diffusée grâce à cet avancement technologique.

L’Annonciation

Leonardo Da Vinci a peint l’Annonciation entre 1473 et 1475. Il s’agit d’une peinture à l’huile et détrempe sur bois de peuplier mesurant 98 centimètres de hauteur par 217 centimètres de largeur.

La toile représente l’Ange Gabriel saluant la Vierge Marie ainsi interrompue dans sa lecture de la Bible. En ce 25 mars(neuf mois avant Noël), l’ange lui annonce qu’elle est destinée à donner naissance au fils de Dieu.

L’Annonciation s’annonce comme une œuvre qui relève du sacré et du mythologique. En effet des éléments comme l’Ange Gabriel, Marie et la Bible le prouvent. La scène se situe dans un jardin délimité par un muret très bas. Le point de fuite, qu’on peut facilement repérer grâce aux lignes du mur et dumuret, est en plein centre de l’œuvre et l’horizon est pâle ce qui donne à la toile un aspect de profondeur infinie. Les éléments sont placés de façon asymétrique et la posture des personnages donne une impression de mouvement. Les couleurs, quant à elles, sont harmonieuses ; c’est surtout le rouge de la cape de l’ange qui ressort particulièrement. L’ombrage des corps de Gabriel et de Marie...
tracking img