Les banques dématérialisent à petits pas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2665 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MARS/AVRIL 08
Bimestriel
47 RUE ARISTIDE BRIAND 92300 LEVALLOIS PERRET - 01 41 49 93 60

Surface approx. (cm²) : 1774

Page 1/4

Délivré à Christiane Mengaud (serviceediteurs@argus-presse fr) le May 13 2008 13:53:25

métiers banque de flux

Les banques dématérialisent... à petits pas \
Lentement mais sûrement, la dematériahsation avance dans le monde de la banque. Les factures'entrantes' sont au coeur des projets à location horizontale qui commencent à se mettre en place. Côté métier, la dématérialisation du dossier client fait aujourd'hui l'objet d'un large consensus. Mais la route sera longue, chaque banque devant d'abord sélectionner avec soin ses processus prioritaires Pas si simple.
_ Les banques françaises gagnent en 'malunte culturelle' »/ace au phénomène de ladématérialisation' estime Pierre Fuzeau, vice president international du groupe Serda Archimag Sont elles pour autant face a un virage décisif ' Sur le terrain, les freins face a cette démarche technologique restent nombreux Adopter d emblée de jeu le «zero papier» est aux antipodes de la culture des banques françaises Pourtant, 'la mise en place de MiFID a aide a une veritable prise de consciencestratégique fap pelle a ce sujet Pascal Drouet, directeur commercial d'Iron Mountain, editeur spécialise dans la dématérialisation de documents actifs, tres present dans la banque de détail C'est donc a pas mesures que le secteur bancaire entre dans I ère de la dématérialisation, en quête d economies et de « fluidi fication » comme disent les spe cialistes des processus, metier ou non «Les banques ontcompris que la dematenalisation esL source d economies' renchérit de son cote Charles du Boullay, directeur general de CQC Arkhmeo, presta taire d externalisation,
SERDA2 8999665100502/GFC/MYE Eléments de recherche :

filiale de la Caisse des Depots Reste que les freins face a des tels projets demeurent puissants La peur de devoir licencier du personnel et celle de déstabiliser l'organisation enplace font hésiter plus d'une banque a s'engager a la hâte dans la voie de la dématérialisation

Investissements et ROI incitent à la prudence
Selon Virginie Boillet, responsable des etudes SerdaLab le laboratoire de recherche et d'études du Groupe Serda Archimag «( enquete menée a ce sujet montre que la resis tance interne au changement reste le frein le plus puissant, cite par 63% despersonnes interrogées' L enquête montre en outre que *la lourdeur des inuestissemenls ainsi que l'in certitude quant au choix de la meilleure solution technique et au retour sur investissement incitent a la prudence» Pas étonnant dans ces conditions que les banques avancent a pas comptes qu il agisse de dematenaliser des processus horizontaux comme la facturation ou des processus metier comme le dossierclient L'enquête revele néanmoins que 84% des entreprises du secteur banque & assurance ont un projet en dématérialisation en cours pour 2008 Virginie Boillet précise que -ces projets repondent a de tres nombreuses motivations' gains de productivite (87%), reduc lion des couts (57%) meilleur suivi et meilleur controle de

SERDALAB : laboratoire de Recherche et Développement en technologie del'information, toutes citations

MARS/AVRIL 08
Bimestriel
47 RUE ARISTIDE BRIAND 92300 LEVALLOIS PERRET - 01 41 49 93 60

Surface approx. (cm²) : 1774

Page 2/4

l'activité (57%), developpement de nouveaux services a ux clients i (57%), diminution des couts d'archivage (53%) et enfin flui dification des rapports avec les services, commerciaux notam ment (50%) Autant d'objectifs a recadrerdans le contexte des evolutions que connaît le monde bancaire Restructurations et fusions acquisitions imposent une compatibilité des donnees et des systemes d'information alors que la reglementation se durcit (Sarbanes Oxley, ISF, Bale ll, MiFID), impliquant une meilleure traçabilite et securite de I information Sur le plan du management des hommes, les banques savent qu'elles auront...