Les bienfaits de la lune

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1154 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE PARTIELLE

Description d’une micro société dans Une partie de campagne de Maupassant

Travail présenté à
Diane Pichette

Département de français
Collège Lionel-Groulx
Le 12 Octobre 2010

Malgré que la sexualité demeurait un sujet tabou à une certaine époque, cette dernière a très souvent inspiré les auteurs, Maupassant, qui demeurait certainement un expérimenté dans cettebranche vu toutes les femmes avec lesquelles il a eu des rapports sexuelles, s’y intéresse particulièrement dans l’œuvre littéraire Une partie de campagne publié en 1881. Dans un passage de ce compte, il nous fait part d’une scène d’infidélité et de désir étonnant entre les dames Dufour et de séduisants canotiers qui seront de passage lors de leur déjeuner à la campagne en famille. Dans le texte quisuit, il s’agira de développer sur trois thèmes très présents dans ce passage. Premièrement, la nature et le lien sexuel qu’elle dégage à ce moment de forte excitation. Deuxièmement, les sentiments que les personnages évoquent lors de cet acte d’amour et de nouvelles sensations agréables. Et troisièmement, Les personnages et leurs physiques, qui peuvent totalement donner une autre idée d’euxlorsqu’ils sont envoutés par ce plaisir envoutant.

Premièrement, dans les lignes qui vont suivent, c’est le thème les personnages qui sera de mise. Mme Dufour et Mlle Dufour seront les principaux sujets abordés. Ces femmes, excitées par de nouvelles sensations, vivent chacune de leurs côtés une histoire qui restera gravé dans leur mémoire. En effet, lors de ce diner, les effluves du vin envoute sesdames, ce qui les aide à se laisser emporter par le plaisir et l’attention particulière que leur donneront les canotiers. Selon le procédé de l’antithèse, la femme délicate ressort de Mme. Dufour. ‹‹ Mme Dufour s’était assise quelque part, car on entendait vaguement, de temps en temps, les petits cris de la grosse dame que lutinait sans doute l’autre canotier.›› (Lignes 373 à 375). Lors de l’actesexuel, toute la délicatesse et la féminité enfoui sous se tas de graisses ressort de l’esprit de Mme Dufour. Par la suite, le champ lexical de l’excitation sera le prochain procédé. Ce qui n’est pas étonnant puisque l’acte sexuel est en jeu. ‹‹ La jeune fille pleurait toujours, pénétrée de sensations très douce, la peau chaude et piquée partout de chatouillements inconnus.›› (Lignes 377 à 379).Quoi d’autre pensé ici, que de prendre gout au plaisir d’Henriette, qui semble être au plus haut point de plaisir et de sensations fortes. Jamais elle ne revivra un tel moment de tendresse et d’excitations. Pour finir, le champ lexical du désir sera de mise. ‹‹ avec ce jeune homme qui la trouvait belle, dont l’œil lui baisait la peau, et dont le désir était pénétrant comme le soleil.›› (Lignes 302 à304). Le canotier est au plus charmé par la jeune demoiselle, belle comme un ange descendu du ciel, il n’en faut pas plus pour que ce jeune homme soit au summum du désir.

Deuxièmement, Dans cet extrait, Maupassant fait ressentir le désir sexuel de la nature vis-à-vis les personnages. En effet, lors de cette promenade qui va devenir vite érotique, la nature et ses atouts font une image trèssexuelle dans l’esprit des personnages impliqués dans cette histoire désirante. Selon le procédé la personnification, la nature et ses êtres vivant évoque l’acte sexuel : ‹‹Un chant d’oiseau qui semblait très lointain les frappa, ‹‹tiens! Dit-il, les rossignols chantent dans le jour : c’est donc que les femmes couvent. ›› (lignes 322 à 325) C’est ici le chant d’amour, tellement puissant qui rajoute,avec toute l’excitation qui règne dans l’air, demeure très perturbateur pour Henriette qui ne connait pas encore cette sensation nouvelle. Ensuite, encore avec un procédé de personnification, l’excitation demeure encore présente : ‹‹L’oiseau se remit à chanter. Il jeta d’abord trois notes pénétrantes qui semblait un appel d’amour, puis après un silence d’un moment, il commença d’une voix...
tracking img