Les biocarburants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PRESENTATION D’UN THÈME D’ACTUALITÉ :

PLAN DU TRAVAIL:

-Résumé de la problématique sur base de textes

-Liens avec la mondialisation

-Différents arguments illustrés dans les textes

-Disciplines scientifiques impliquées

-Deux questions pour lancer le débat

-Liens avec nos cours

-Bibliographie

LE DEVELOPPEMENT DES FILIERES BIOCARBURANTS

Laquestion sur le réchauffement climatique suscite plusieurs débats, donc différentes résolutions envisageables, parmi lesquelles, nous citerons l’émergence du marché des biocarburants. Les biocarburants sont des carburants liquides produits par la transformation des matières végétales issues de l’agriculture. On distingue deux grandes familles: les bioéthanols (issus de betterave à sucre de blé, dumaïs ou de la canne à sucre) et les biodiesels (issus de colza, soja ou huile de palme). A celles-ci il faudrait ajouter l’huile végétale pure, la plus écologique mais dont la consommation est très limitée en raison du très faible nombre de réseaux de distribution.
La diversité des domaines scientifiques impliqués dans le débat (agronomie, écologie, politique, économie...) le rende complexe dufait de plusieurs facteurs mais surtout des priorités différentes. En effet, même si l’émergence des biocarburants réduirait les externalités négatives dues à l’utilisation de l’énergie fossile (pétrole brut), cela impliquerait une forte baisse des ressources agricoles destinées à la nutrition.
LIENS AVEC LA MONDIALISATION :

• commerce international: importations et exportations dans lemarché des matières végétales.

• concurrence à échelle mondiale: la croissance des marchés concernés attirerait de nouveaux producteurs (dont certains auront des coûts de production inférieurs),c’est le cas du marché de l’éthanol qui verrait l’entrée d’un nouvel offreur, le Brésil, ayant des coûts de production hors concurrence.

• investissement :L’émergence du secteur biocarburantspourrait attirer de nouveaux investisseurs ===> création de nouvelles filières ===> nouveaux emplois disponibles.

• aspect négatif de la mondialisation dans ce secteur: les échanges commerciaux Nord/Sud sont défavorables aux consommateurs des pays pauvres(exportateurs),ceux-ci devraient désormais acheter ces matières végétales à un prix mondial, donc plus cher qu’il ne l’était avant la croissancede la demande de ces produits en termes d’exportation.

DIFFERENTS ARGUMENTS ILLUSTRÉS :

Selon les écolos, les biocarburants seraient une solution efficace face au problème de la pollution et du réchauffement climatique, du fait que l’usage des biocarburants :

-limite celle du pétrole qui est largement plus coûteux, ceux-ci étant des biens substituts;cette diminution de l’usagedu pétrole réduirait la pollution atmosphérique...

-réduit les rejets polluants des voitures (monoxyde de carbone CO) de 5 à 10 %.

-Lutte contre le réchauffement climatique.

En outre, la substitution d’une tonne d’essence par une tonne d’éthanol réduit de 75 % les émissions de gaz à effet de serre.

Mais il faudrait souligner que ces produits n’ont pas que de bienfaitsécologiques :

-En effet, la culture de ces matières végétales nécessite l’usage de pesticides qui émettent du protoxyde d’azote qui est un gaz à effet de serre.

-Le bioéthanol favorise la formation de l’ozone troposphérique, dangereux pour la santé et pour certaines cultures.

D’un autre coté, certains acteurs restent pessimistes face au développement des filières biocarburants;en plus du fait que ces produits n’assurent pas nécessairement un environnement sain comme on l’a souligné précédemment, on note d’autres inconvénients à leur usage :

-Du fait que les biocarburants sont des biens complémentaires au sucre, blé et maïs, le marché de ces matières premières est élastique à celui des biocarburants; Les consommateurs des prix exportateurs (pays du Sud)...
tracking img