Les bleus vu par desailly

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (595 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Marcel Desailly est arrivé mercredi soir vers 18h15 au Stade de France, avec sa fille, pas vraiment habituée des stades malgré le métier de son papa. Invité à présenter les statistiques que vapublier pendant le Mondial la marque Castrol, l'ancien capitaine de l'équipe de France a bifurqué rapidement des chiffres aux Bleus. Et si parfois ses analyses ont pu déranger, comme en 2006 quand WillySagnol l'avait renvoyé dans les cordes, Marcel Desailly garde quand même un œil avisé quand il s'agit de l'équipe nationale. Alors que les joueurs français arrivaient au Stade, l'ancien Milanais lançaitainsi : « La situation des Bleus est comparable à celle de 1998. Il faut une prise de conscience par les joueurs de leur capacité. Alors, tout peut arriver. Cette génération est sans doute meilleureindividuellement que notre génération. Si vous prenez les six noms des joueurs qui font l'animation offensive de cette équipe, c'est quand même chaud. C'est du très haut niveau. Maintenant, il manquejuste le petit plus d'être au top collectivement pour avoir la performance. » Trois heures plus tard, on a pu constater que ce pic collectif n'avait pas été atteint contre les Espagnols.

Pasforcément des plus optimiste avant la rencontre sur le résultat final face à l'Espagne, Desailly expliquait : « On espère que cette équipe va se révéler pendant le Mondial. On a été déçu à l'Euro. On espèrequ'il va y avoir une prise de conscience en se disant qu'il n'y a rien à perdre et qu'ils ont la chance de réaliser quelque chose ensemble, en tirant tous dans le même sens. C'est un sport collectif,arrêtons de vouloir se positionner comme le leader de l'équipe et mettons le bleu de chauffe. » Message plus ou moins direct à Henry, Ribéry voire Anelka qui ont eu tendance par la suite à vouloirjouer leur carte personnelle au détriment de l'animation collective, en dézonant exagérément. « Il faut une réelle prise de conscience de la part des joueurs de leur potentiel, continue Desailly. Quand...
tracking img