Les Bonnes de Jean Genet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1884 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 janvier 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
 Dossier : Les Bonnes de Jean Genet

Mise en abyme :

La mise en abyme c'est l'effet miroir. Elle consiste à répéter (parfois à l'infini) un élément à l'intérieur d'autres éléments similaires au premier, comme les poupées russes qui s’emboîtent et sont similaires entre elles. Ce peu être aussi un récit dans un autre récit ( Mille et une nuits ), ou bien un image dans une autre image (Les Ménines de Diego Velasquez )... Dans le travail suivant ce sera du théâtre dans le théâtre.


Pour expliquer la mise en abyme, j'ai choisi un extrait des deux œuvres théâtrales suivantes :

Hamlet de William Shakespeare écrit en 1601 et représenté pour la première fois entre 1598 et 1601 et On ne badine pas avec l'amour de Alfred de Musset publiée en 1834 et représentée le 18 Novembre1861.

Résumé : Hamlet a appris que son père, le roi du Danemark, a été assassiné par Claudius, son frère. Claudius s'est ainsi emparé du trône après avoir épousé la mère d'Hamlet devenue veuve. Hamlet décide de faire mimer par des comédiens présents au palais une pièce de théâtre qu'il a lui-même choisie et mise en scène.
Acte III, scène 2
Trompettes. Le rideau se lève, découvrant lascène où commence une pantomime.
La pantomime
Entrent un roi et une reine qui s'embrassent fort tendrement. La reine s'agenouille et fait au roi force protestations, il la relève et appuie sa tête sur son épaule, puis il s'allonge sur un tertre couvert de fleurs. Elle, le voyant endormi, se retire. Paraît alors un personnage qui ôte au roi sa couronne, embrasse celle-ci, verse un poison dansl'oreille du dormeur, et s'en va. La reine revient et à la vue du roi mort s'abandonne au désespoir. À nouveau, suivi de trois ou quatre figurants, arrive l'empoisonneur. Il semble prendre part au deuil de la reine. On emporte le corps. L'empoisonneur courtise la reine en lui offrant des cadeaux. Elle le repousse d'abord, mais finit par accepter son amour.

OPHÉLIE : Qu'est-ce que cela veut dire,monseigneur ?
HAMLET : Action sournoise et mauvaise, par Dieu ! Et tout le mal qui s'ensuit.
OPHÉLIE : Cette pantomime dit sans doute quel est le sujet de la pièce.
Paraît un comédien.
HAMLET : Celui-ci va nous l'apprendre. Les comédiens ne savent pas garder un secret, ils vont tout vous dire.
OPHÉLIE : Va-t-il nous expliquer ce que l'on nous a montré ?
HAMLET : Oui, et tout ce que vous luimontrerez. Si vous ne rougissez pas d'en faire montre, il ne rougira pas de vous en dire l'usage.
OPHÉLIE : Oh ! Vous êtes vilain, vilain. Je vais écouter la pièce.
LE COMÉDIEN : Nous livrons à votre clémence
La tragédie qui commence.
Écoutez-nous s'il vous plaît.
Avec un peu de patience.
Il sort. […]
LE ROI : Connaissez-vous le sujet ? N'a-t-il rien qui puisse offenser ?
HAMLET :Offenser ? Absolument pas ; ce n'est qu'un jeu, ils s'empoisonnent pour rire.
LE ROI : Quel est le titre de la pièce ?
HAMLET : Le piège de la souris. Et pourquoi diable ? Eh bien, au figuré. Cette pièce a pour sujet un meurtre commis à Vienne. Gonzague est le nom du duc, Baptista, celui de sa femme, et vous allez voir qu'il s'agit d'un joli tour de coquin, mais n'est-ce pas, peu importe ! Votre majestéet nous qui avons la conscience pure, cela ne nous émeut pas. Que bronche le cheval blessé, nous notre col est indemne...
Entre Lucianus avec une fiole de poison. Il se dirige vers le dormeur.
[…]
LUCIANUS : Pensée noire, main prompte, drogue sûre,
Convenance de l'heure, absence des témoins !
Ô toi faite à minuit, ô fétide mixture
Qu'Hécate a infectée de ses funestes soins
Par l'affreusemagie de tes propriétés
Dévaste sans retard la vie et la santé.
Il verse le poison dans les oreilles du dormeur.
HAMLET : Il l'empoisonne dans son jardin pour lui ravir ses États. Son nom est Gonzague, on peut en lire l'histoire, elle est écrite dans l'italien le plus pur. Et maintenant vous allez voir comment le meurtrier se fait aimer de la femme de Gonzague.
OPHÉLIE : Le roi se lève !...
tracking img