Les camps de concentration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les camps durant la guerre Les détenus, arrivés dans le camp, perdent directement leurs identités: on leur demande de se déshabiller, on les rase et on leurtatoue un numéro: il restera leur « nom » pendant leur internement dans ces baraques. On observe dès leurs premières heures d'arrivée une déshumanisation omniprésente.Primo Lévi raconte que des anciens viennent leur rendre visite, et ne parlant pas de leur langue, les regardent et rigolent. Une humiliation commence às'installer, et qui sera présente pour ceux qui refusent de se battre. Les chefs des camps, et les sous-chefs ont le droit de battre les détenus, d'exécuter certains suivantleur comportement. Des sélections sont également faites régulièrement pour prendre ceux qui « ne vont pas », qui ne sont pas à la hauteur pour les camps. Pourceux-là, la fin de leur vie est annoncée...
Tout au long du livre, nous assistons à des problèmes humiliants: un jour, un SS s'essuie les gants remplies de boue surl'épaule de l'auteur. Il y a aussi le « problème du seau »: pendant la nuit, si un détenu à un besoin, il doit aller faire ses besoins dans un seau, et si celui-ci estrempli, le détenu doit aller le vider dehors, même l'hiver avec les températures très basses. Toutes ces péripéties montrent un manque de liberté, ils n'ont pas laliberté de refuser les ordres, de se révolter sauf s'ils cherchent la mort.
L'auteur, commençant à se laisser aller, et un détenu vient lui dire de ne pasoublier les manières basiques: se laver, cirer ses chaussures. Tout cela dans un but de garder une certaine dignité, et donc de garder ce qu'ils peuvent d'humain en eux.
tracking img