Les caprices de marianne critique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (518 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CRITIQUE LITTÉRAIRE,
Les caprices de Marianne

Les caprices de Marianne, pièce de théâtre d’Alfred de Musset (1833), a été mise en scène par Françoise Chatôt et représentée au Gyptisnotamment le 5 Décembre 2009. Les personnages ont été interprétés par Agnès Audiffren, Guillaume Clausse, Cathy Darietto, Pierre-François Doireau, Maïa Jarville, Grégoire Roger et Philippe Séjourné. Cettepièce de théâtre raconte l’histoire d’un homme, Cœlio, désespérément amoureux d’une femme mariée, Marianne. Il va demander à son ami Octave de faire l’entremetteur en sa faveur. Peu à peu, cependant,Marianne tombe amoureuse d’Octave, ce qui conduit Cœlio à la perte.
Cette pièce est mise en scène sobrement. Des décors simples ont été utilisés : panneaux tournés et déplacés par les acteursentre 2 scènes. Les acteurs étaient vêtus de costumes modernes faisant référence au début du XXeme siècle, grâce à la robe de Marianne, à son gilet et son béret, et aux costumes des danseurs, habilléscomme des saltimbanques. Le jeu des lumières était plutôt discret. Françoise Chatôt a voulu ajouter au classique de la pièce et des costumes, une note moderne en introduisant des danseurs de hip-hop,sur scène. La metteuse en scène a aussi rajouté aux monologues des poèmes de Musset, datant de la même époque.
Le système de panneaux était intéressant, cela permettait aux spectateurs de resterplus au cœur de la pièce, d’être diverti par l’originalité du procédé. La simplicité des décors était plaisante car elle poussait les spectateurs à l’imagination, par exemple lorsque qu’Hermia parlede poussière sur les livres, on ne voit ni les livres ni la poussière, mais on les imagine. Les costumes restaient fidèles à l’idée que nous nous faisons des personnages tout en restant modernes, cequi rendait la pièce plus attrayante. Dans la pièce, Octave est plutôt joyeux et il est habillé en rouge, couleur vive. À l’inverse, Cœlio est toujours très triste, désespéré, et il est habillé en...
tracking img