Les casques bleus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1655 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les casques bleus

.

Les deux axes majeurs que nous allons étudier tout au long de ce dossier sont :
- Que sont les casques bleus.
- Quel est leur rôle à travers le monde et comment ils le jouent.
Document 1 :

Nom : le casque bleu
Nature : livre « Mondes rebelles junior »
Auteur : Elisabeth Combres et Florence ThinardDate : 2003
Thème principal : présentation globale des casques bleus
Destinataires : le lecteur
Intention de l’auteur : nous informer sur les casques bleus.

Les casques bleus sont apparus en 1948 juste après la 2eme guerre mondiale pour maintenir une paix fragile. Ces soldats engagés par l’ONU (organisation des nations unis) on vu leurs effectifs réduits de moitiéces dernière années car ces soldats sont envoyés par les différents états du monde du fait que l’ONU n’ai pas d’armée propre. Les pays envoyant des soldats ne veulent pas risquer des vies inutilement dans des pays lointain. 1800 casques bleus sont morts en mission. L’adjectif inutilement utilisé ci-dessus signifie que les casques bleus n’ont pas assez de pouvoirs pour influer dans ces guerres.

Atitre personnel nous pensons que l’idée d’une armée mondiale universelle de maintient de la paix peut être intéressante à défaut que celle-ci soit dotée de pouvoir suffisant.

Document 2 :

Nom : Les missions de paix sous mandat de l’ONU
Nature : article de périodique tiré « des dossiers de l’actualité » art. N°42 fév. 2002
Auteur : l’ONU
Date : Février 2002
Thèmeprincipal : Les différentes missions de paix des casques bleus dans le monde.
Destinataire : le lecteur
Intention : expliquer géographiquement le missions des casques bleus.

L’ONU a fait 54 interventions pour la paix dans le monde. L’ONU comme évoqué précédemment n’a pas d’armée. Nous avons sélectionnés quelques cas spécifiques :
- au Liban 4486 soldats on était envoyés- Depuis 1999, 2398 soldats ont était envoyés en républiques démocratiques du Congo.

Les casques bleus sont mis légèrement en retrait face aux forces multinationales (OTAN qui renforce les armée en complément des effectifs) qui agissent hors commandement de l’ONU.

Les effectifs de l’ONU sont trop faibles pour assurer tous les projets de paix, il est donc pour l’instant nécessaire qued’autres organisations interviennent dans ces missions même si il serait préférable que l’ONU réussissent à défendre la paix de manière autonome.
Document 3 :

Nom : Darfour : des gardiens de la paix sans paix
Nature : périodique tiré de courrier internationale N°889
Auteur : Jeffrey Gettleman
Date : 21 Novembre 2007
Thème principal : l’envoie des casques bleus au DarfourDestinataire : le lecteur
Intention : critique sur l’efficacité du moment d’envoi des troupes

Les casques bleus ont étaient envoyés au Darfour mais ce pays est en guerre « anarchique », c'est-à-dire qu’il n’y a pas de clans bien définis, plusieurs partis s’affrontent entre eux. Les soldats n’ont peut être pas étaient envoyé au bon moment, il n’y a pas maintient de la paix possiblecar il n’y a pas de véritable gouvernement a protéger. Le moment d’envoi des casques bleus a été la principale source de débats, le conflit a commencé au Darfour en 2003, des tribus non arabes se sont rebellées ce qui a entraîné une réaction des milices arabes. En 2004 les clans étaient bien contrastés et les soldats ont laissé une occasion d’intervenir pour régler ce conflit. Aujourd’hui il n’yplus de clans donc il est impossible de déterminer quel sera le gouvernement d’après guerre.
De nombreux pays n’ont pas envoyés les soldats dont l’ONU a besoin. De plus les soldats de l’ONU semblent oublier leur mission principale qui est de protéger les populations, c'est-à-dire, avant de protéger les pays il faut mettre en sûreté les populations. Même si au Congo les soldats de la paix on...
tracking img